Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Revalorisation, emploi-retraite, Agirc-Arrco: tous les changements pour les petites retraites

Revalorisation, emploi-retraite, Agirc-Arrco: tous les changements pour les petites retraites

2024 est l'année du changement pour toutes les personnes qui touchent des petites retraites. On fait le point.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

2024 nous réserve son lot de changements en ce qui concerne les retraités. Outre la fameuse réforme polémique qui continue d’allonger de trois mois l’âge de départ, d’autres modifications vont voir le jour. Et parfois, il y a de quoi ravir les seniors.

On fait le tour avec vous sur tous ces changements à venir, dont certains vont permettre aux plus fragiles d’avoir un pouvoir d’achat plus important. Une bonne nouvelle sachant que l’inflation paralyse le pays depuis trois ans. En espérant, bien sûr, que les prix baissent en 2024. 

Revalorisation des Retraites en 2024

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, les pensions de base augmentent. En effet, elles connaissent une revalorisation de 5,3%. Il s’agit d’une revalorisation automatique qui se base sur l’évolution des prix à la consommation. Cette hausse concerne les retraites de base. Et, bien que les bénéficiaires ne touchent leur pension revalorisée qu’en février, elle constitue une évolution positive.

Pour rappel, Bruno Le Maire annonçait, en septembre dernier, une augmentation de 5,2%. Finalement, du fait d’une inflation visiblement plus importante, cette revalorisation augmente de 0,1 point.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Les seniors qui perçoivent une retraite complémentaire Agirc-Arrco ne sont pas en reste. En effet, ils profitent depuis novembre 2023 d’une revalorisation de 4,9 %. Les cotisants à l’Ircantec, anciens contractuels de la fonction publique, bénéficient également d’une augmentation de 5,3 %.

En ce qui concerne les autres régimes, les chiffres demeurent pour l’instant peu détaillés. Selon les informations de Capital, la retraite complémentaire des indépendants affiliés à la Cipav devrait être rehaussée de 3,7 %. Pour les professionnels libéraux, tels que les architectes, moniteurs de ski et ostéopathes affiliés à la Cipav, une augmentation de 4,3 % de leur retraite complémentaire devrait voir le jour. 

Du changement en vue pour l’Agirc-Arrco 

Les discussions entre syndicats et partenaires sociaux en octobre dernier ont abordé le budget jusqu’en 2026, et cette année, ils se pencheront sur une possible revalorisation des petites pensions.

La réforme des retraites a généré un excédent estimé à 22 milliards d’euros d’ici à 2037 pour l’Agirc-Arrco, un montant que l’État a décidé de redistribuer en faveur des plus petites pensions. 

L’objectif est d’atteindre une retraite de base additionnée à une retraite complémentaire équivalant à 85 % du Smic, soit environ 1 200 euros nets. C’était la grande promesse du gouvernement. Reste à savoir si elle se mettra en place sans heurts. En effet, il s’agit pour le moment d’un objectif.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Changements dans le cumul emploi-retraite en 2024 

Avec l’entrée en vigueur de la réforme d’Emmanuel Macron, les règles du cumul emploi-retraite changent. Désormais, en reprenant une activité, vous pouvez bénéficier de nouveaux droits et ainsi augmenter de manière significative votre pension de retraite. Ce dispositif s’appliquera tant à la pension de base qu’à la retraite complémentaire Agirc-Arrco.

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les travailleurs salariés et retraités pourront bénéficier de la nouvelle rente Agirc-Arrco. Ces droits seront calculés dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale, fixé à 43 992 euros en 2023, soit un plafond mensuel de 3 666 euros.

Ainsi, les seniors français ont de quoi sourire avec ces différentes revalorisations et augmentations. De quoi mieux vivre cette période de crise historique.

Vous aimez ? Partagez !