Vous êtes ici :   Accueil   >   Titres du jour   >   Une hôtesse de l’air dévoile ces aliments à ne surtout pas manger avant de prendre l’avion

Une hôtesse de l’air dévoile ces aliments à ne surtout pas manger avant de prendre l’avion

Dans l'avion, tous les aliments ne se valent pas. Avant un voyage, surveillez votre alimentation pour voyager sans encombre.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Si pour certains l’avion est synonyme de départ en vacances et de voyages, pour d’autres, il est à l’origine d’une forte angoisse. En effet, 20 à 33 % de la population mondiale ressentent de l’aviophobie, malgré le fait qu’il s’agisse du moyen de transport le plus sûr au monde.

En effet, en moyenne, avant de vivre un accident mortel pour au moins une personne, un passager devrait voler tous les jours pendant 535 ans. Pour autant, il n’est pas facile de se défaire de cette phobie pour les personnes qui en souffrent. Et pour les autres, le trajet en avion peut également être compliqué. Mais pour des raisons bien différentes.

Avion et inconfort digestif

Lors des voyages en avion, la déshydratation et les troubles digestifs susceptibles de se manifester peuvent rendre le voyage inconfortable. Si les passagers ne stressent pas de voyager, ces inconforts peuvent malgré tout se manifester. 

Alors, une hôtesse de l’air partage des suggestions sur les aliments à éviter avant de monter à bord de l’avion pour commencer des vacances sans encombre. Faire le bon choix du côté de son alimentation peut vous éviter des problèmes à bord

À voir Prime d’activité : ces nouvelles règles à absolument connaître pour la toucher facilement

En effet, il est fréquent de ressentir des ballonnements et un inconfort digestif en voyageant en avion, en raison de la pression atmosphérique et de la position assise prolongée pendant le vol. Ce sont des facteurs qui favorisent l’accumulation de gaz dans le système digestif. Pour prévenir ces désagréments en altitude, il est judicieux de surveiller son alimentation avant et pendant le vol.

Que devez-vous manger avant de prendre l’avion ?

Madame Figaro partage avec nous les conseils d’une hôtesse de l’air, Sarah. Cette dernière connaît bien les avions et fait face à des voyageurs qui ont des problèmes intestinaux. Grâce à son expérience, elle est en mesure de nous conseiller. 

Elle tient à souligner l’importance d’éviter deux catégories d’aliments spécifiques couramment consommés pour un repas léger avant un voyage en avion : les fruits et les crudités.

Sarah P., l’hôtesse de l’air, explique que l’estomac peut se gonfler pendant l’ascension et se dégonfler lors de la descente, ce qui justifie d’éviter les aliments qui peuvent fermenter. C’est notamment le cas des crudités et des fruits.

Éviter les aliments qui produisent du gaz

Outre les fruits et les crudités, d’autres aliments favorisent la production excessive de gaz dans le corps. Par exemple, les haricots et les pommes, sont à éviter avant et pendant un vol. 

À voir Aide de rentrée scolaire : montant, date de versement et conditions pour en bénéficier

De même, les sodas et les boissons gazeuses, qui peuvent également provoquer des ballonnements, ainsi que l’alcool avant et pendant le vol en raison de leur effet déshydratant et gazogène, sont à limiter. En outre, rappelons que l’alcool n’a pas les mêmes conséquences au sol que dans les airs. Dans l’avion, du fait de l’altitude, l’alcool pénètre plus rapidement dans le sang. Cela accentue les effets neurologiques et la sensation d’ivresse.

Mais alors, que pouvons-nous manger pour prendre l’avion ? L’hôtesse de l’air nous recommande de nous tourner vers les féculents. Ces derniers facilitent la digestion. En complément, pour ceux qui souffrent d’un inconfort digestif, elle conseille les gélules de charbon végétal. Ces dernières aspirent le gaz.

Vous aimez ? Partagez !