Vous êtes ici :   Accueil   >   Titres du jour   >   Cette aide exceptionnelle de 620 € que le gouvernement doit aux parents et que personne ne réclame

Cette aide exceptionnelle de 620 € que le gouvernement doit aux parents et que personne ne réclame

De nombreux parents oublient de réclamer cette aide exceptionnelle de 620 euros. Pourtant, elle concerne des millions d’entre eux.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Il existe une aide exceptionnelle qui passe souvent inaperçue, malgré son impact significatif sur le quotidien des familles modestes. Cette aide, d’un montant de 620 euros, est mise en place par le gouvernement français. Elle vise à soutenir les parents, mais il est surprenant de constater que de nombreux foyers ne la sollicitent pas.

Une aide exceptionnelle méconnue des bénéficiaires

La France est un pays généreux en matière d’aides sociales. Pourtant, le taux de non-recours aux prestations est alarmant. Des milliers de Français éligibles ne font pas la demande, laissant ainsi des ressources inexploitées. Pourquoi ? Les raisons sont multiples : manque d’information, complexité administrative, ou encore une certaine fierté à ne pas solliciter d’aide.

Parmi ces aides méconnues se trouve une pépite : une aide exceptionnelle qui pourrait bien changer la vie de ceux qui la découvrent. Elle se cache plutôt dans les méandres des avantages fiscaux, mais pas dans les prestations sociales.

Si vous êtes parent, prêtez une attention particulière à votre déclaration d’impôt. Les foyers avec des enfants à charge peuvent en effet bénéficier de différents avantages fiscaux.

À voir Aide financière exceptionnelle jusqu’à 1 500 euros, voici comment l’obtenir

Parmi ces avantages fiscaux, les frais de garde en crèche se trouvent moins connus. Cette aide exceptionnelle, souvent mésestimée, pourrait alléger vos dépenses et vous offrir un répit financier. Mais pour comprendre comment fonctionne cette aide, il faut d’abord savoir ce que c’est qu’un crédit d’impôt.

Comment fonctionne cette aide exceptionnelle ?

Le crédit d’impôt, tel un Impôt inversé selon le Journal du Net, offre une opportunité de réduction du montant de l’impôt sur le revenu. Il vous permet donc de diminuer votre facture fiscale.

Par exemple, vous devez 1 500 euros d’impôt, mais vous avez droit à un crédit d’impôt de 700 euros. Vous ne paierez alors plus que 800 euros. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de votre impôt, le fisc vous rembourse la différence.

En somme, le crédit d’impôt constitue une aide exceptionnelle qui peut faire une grande différence dans votre budget. Gardez à l’esprit que certaines dépenses, comme les frais de garde des enfants de moins de 6 ans (plafonnés à 3 500 euros) en sont concernés.

L’année 2021, environ 2 millions de ménages ont bénéficié de ce crédit d’impôt, avec une moyenne de 620 euros par foyer, selon les informations du Ministère des Finances.

À voir Prime d’activité : ces nouvelles règles à absolument connaître pour la toucher facilement

Comment bénéficier de cet avantage

Pour demander cette aide exceptionnelle sous forme de crédit d’impôt, vous devez d’abord obtenir une attestation fiscale. Pour cela, rendez-vous à votre mairie ou contactez l’association qui gère la structure d’accueil de votre enfant.

Une fois cette attestation en main, vous devrez reporter le montant indiqué sur votre déclaration de revenus, dans les cases prévues à cet effet (7GA et suivantes). Attention, seuls les frais liés à la garde de votre enfant sont éligibles à cet avantage fiscal. Les frais de cantine, par exemple, ne le sont pas.

La saison des déclarations de revenus est certes passée, mais ne rangez pas encore votre stylo ! Si vous avez omis de mentionner un revenu ou un crédit d’impôt, ne vous inquiétez pas. Vous avez jusqu’au 1er juillet pour corriger le tir et profiter (plus tard) de cette aide exceptionnelle.

Vous aimez ? Partagez !