Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   620 € pour votre enfant : cette aide méconnue des parents à demander d’urgence

620 € pour votre enfant : cette aide méconnue des parents à demander d’urgence

Découvrez comment obtenir une aide de 620 € par enfant pour l'éducation. Un guide simple pour alléger vos frais !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Parents, réjouissez-vous ! L’État a entendu vos besoins et vous offre une aide financière de 620 € par enfant pour diminuer les charges de leur éducation. Vous vous demandez comment accéder à cette opportunité ? Restez sereins, car nous sommes là pour vous guider pas à pas dans la démarche à suivre pour en bénéficier !

Maximiser l’aide fiscale pour la garde d’enfants

En pleine période des déclarations fiscales, il est essentiel que les familles prennent conscience des aides financières disponibles. Le bonus pour la garde d’enfants de moins de 6 ans représente d’ailleurs une opportunité significative pour les parents.

Souvent sous-utilisé, ce crédit d’impôt spécifique permet de récupérer jusqu’à 50 % des frais de garde. Cela, avec un plafond de 3 500 euros par enfant chaque année ! Concrètement, un foyer peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 1 750 euros par enfant.

Cette somme non négligeable va alléger considérablement le budget familial. Malgré son potentiel, cette aide fiscale reste largement méconnue. D’autres crédits d’impôt plus populaires, tels que ceux relatifs à la garde en crèche, l’éclipsent.

À voir Cette aide de 500 euros que les bénéficiaires ne pensent pas à réclamer, les concernés

Pourtant, près de deux millions de ménages profitent déjà de ces aides pour la garde en crèche. Il est donc crucial d’élargir la sensibilisation pour que davantage de familles puissent tirer avantage de cette aide fiscale. De quoi optimiser ainsi leurs finances pendant cette période souvent stressante !

Comment faire pour bénéficier de ce dispositif ?

L’aide pour les frais de garde d’enfants est un dispositif d’allègement fiscal qui mérite une attention particulière. D’autant plus qu’elle ne se limite pas aux seuls frais de crèche ou d’assistante maternelle ! En effet, elle s’étend également aux dépenses engagées pour les garderies périscolaires et les haltes-garderies.

D’ailleurs, cette aide fiscale généreuse couvre également les frais liés aux centres de loisirs. Tout cela a l’air tentant, mais comment faire pour en profiter ? Eh bien, la première démarche à effectuer pour les parents intéressés est d’obtenir un document particulier.

Il s’agit de « l’attestation fiscale de l’établissement de garde ». Les contribuables doivent ensuite déclarer le montant correspondant dans leur déclaration de revenus. Il convient de rappeler qu’environ deux millions de foyers ont pu profiter de cette aide en 2021.

Celle-ci leur avait permis de réaliser en moyenne une économie de 620 euros, d’après les chiffres des Finances Publiques. Ainsi, il ne faut pas sous-estimer l’importance de ce crédit d’impôt. Elle représente largement une aide substantielle pour les familles, diminuant le fardeau financier de la garde d’enfants !

À voir Jusqu’à 350 euros pour cette aide qui vous permet de partir en vacances, les concernés

Ce détail qui ne s’inscrit pas dans l’aide fiscale

L’aide fiscale offerte pour les frais de garde d’enfants est conçue pour couvrir uniquement les dépenses liées à la garde. Autrement dit, cela exclut les coûts associés à la cantine, qui ne sont pas éligibles au crédit d’impôt. Cette distinction est importante pour éviter toute confusion lors de la déclaration fiscale !

Dans l’éventualité où des frais de garde auraient été omis dans votre déclaration initiale, il n’y a pas lieu de s’alarmer. L’administration fiscale offre en effet la possibilité de rectifier toute déclaration. En signalant simplement l’omission, vous permettez à l’administration de recalculer le montant exact dû. De cette façon, cette dernière pourra procéder au versement de l’aide correspondante.

Vous aimez ? Partagez !