Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Fortes pluies et inondations jusqu’à quand ? Les prévisions de la météo

Fortes pluies et inondations jusqu’à quand ? Les prévisions de la météo

Cela fait des semaines que de nombreuses régions vivent une météo aux fortes pluies. Cette tendance va-t-elle durer cet hiver ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le nord de la France est frappé par des pluies exceptionnelles depuis la mi-octobre, provoquant des crues et des inondations importantes. C’est le cas principalement dans les Hauts-de-France, la région la plus touchée par les intempéries. Quelles sont les perspectives d’amélioration de ces conditions météo ?

Une météo sous le signe d’un anticyclone

Ces intempéries sont dues à un fort courant d’air qui vient de l’ouest et qui transporte de l’humidité de l’océan Atlantique. Ce courant d’air rencontre en fait des masses d’air plus froides en arrivant sur le continent. Ce qui provoque de fortes précipitations.

Les Hauts-de-France ont été particulièrement touchés par ces pluies abondantes. Notamment le Pas-de-Calais qui a enregistré en moins de trois mois l’équivalent d’une année de pluie. Mais à partir de vendredi, la météo va changer grâce à un anticyclone qui va se former sur le Royaume-Uni, selon les prévisions de La Chaîne Météo.

Un anticyclone est une zone de hautes pressions où l’air descend et se réchauffe, ce qui empêche la formation des nuages. Cet anticyclone va repousser le courant d’air humide vers le sud, où il va provoquer des perturbations sur le bassin méditerranéen.

À voir Tendances météo : cet été 2024 pourrait être dramatique, voici pourquoi

Ainsi, les régions du nord de l’Europe vont profiter d’un temps sec et ensoleillé. Celles du sud, quant à elles, vont subir un temps pluvieux et orageux.

La météo s’annonce sèche dans le nord

Ce temps sec va favoriser la baisse du niveau des eaux. En effet, entre le 5 et le 11 janvier, il n’y aura pratiquement pas de précipitations, à l’exception de quelques averses isolées près de la Manche. Cependant, le froid qui va s’installer va aussi ralentir cette baisse. Il faut par conséquent craindre la formation de glace sur les plans d’eau situés dans la plaine de Flandre.

Cette embellie devrait se prolonger au moins jusqu’au week-end des 13 et 14 janvier, avant que le courant perturbé et les pluies ne reprennent. Comme le froid sec de la semaine prochaine empêchera l’évaporation de l’eau dans les sols, ceux-ci resteront humides.

Les nouvelles pluies attendues après la mi-janvier pourraient entraîner de nouveaux risques d’inondations. Néanmoins, la fiabilité météorologique concernant le retour des pluies après le 15 janvier reste à confirmer.

Comment vont évoluer les températures ?

La baisse des températures va commencer dès vendredi. Mais c’est pendant le week-end que le froid va s’installer.

À voir Météo : la canicule va frapper de plein fouet ces régions cet été, les concernées

Dimanche prochain, les températures maximales ne devraient pas dépasser les 2 à 6 °C sur les 3/4 du pays. Ainsi, on serait 2 à 3 °C en dessous des normales, selon les prévisions de La Chaîne Météo. On n’est pas encore dans une vague de froid, mais ce qui est sûr, c’est qu’une période froide est à prévoir par la suite…

Les vents du nord seront présents le week-end prochain. Le mistral et la tramontane pour les régions méditerranéennes, la burle pour le Massif central et la bise pour le nord du pays. Ces vents parfois violents renforceront par conséquent la sensation de froid. Le ressenti pourra même être glacial en plein vent !

Tous les modèles prévoient une deuxième semaine de janvier froide. L’indicateur thermique national montre que ce froid, sans être extrême, devrait se prolonger toute la semaine prochaine. Ce sont surtout les régions de l’est qui devraient subir le plus ce froid.

Vous aimez ? Partagez !