Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Prévisions météo : neige importante en montagne, les plaines également concernées

Prévisions météo : neige importante en montagne, les plaines également concernées

Les zones en montagne ont déjà eu leur avant-goût de l’hiver avec la tombée des neiges. En plaine, les flocons commencent à s’y inviter, mais encore rares.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’hiver météorologique a commencé officiellement ce vendredi 1er décembre. La neige a déjà fait son apparition sur une grande partie du territoire français. Les zones de montagne ont été les premières à être recouvertes d’un manteau blanc. Les plaines commencent aussi à voir tomber quelques flocons. Toutefois, la neige ne tient pas encore au sol en plaine.

Alors, quelles sont les régions les plus touchées par les chutes de neige ? Quelles sont les prévisions pour les prochains jours ? Voici un point sur la situation, selon les spécialistes de Meteored.

De la neige sur les massifs

Les massifs montagneux ont été les premiers à accueillir la saison hivernale, avec des chutes de neige significatives. Des épaisseurs de 15 à 30 cm de neige fraîche ont, en effet, recouvert les stations d’Auvergne et même de la Drôme. Les Hautes-Alpes, l’Isère, les Savoies, le Doubs, et le Jura ont également été témoins d’une blancheur généreuse, avec des cumuls allant de 30 à 40 cm.

Comme le relate le site spécialisé en météo, une neige de 30 cm a également saupoudré les Vosges. Les Pyrénées, cependant, restent le massif le moins enneigé. Cette situation pourrait persister dans les jours à venir. Et ce, contrairement aux Alpes où des perturbations actives promettent près de deux mètres de neige fraîche en haute altitude.

À voir Météo : pluies diluviennes dès mercredi, les régions menacées par des inondations et des crues

En outre, l’hiver ne se limite pas aux hauteurs, car les plaines commencent désormais à ressentir les premières chutes des flocons.

Météo : Des flocons en plaine, mais encore timides

En plaine, la neige se fait plus rare et plus éphémère. Puis, les températures sont encore trop douces pour permettre aux flocons de tenir au sol. Quelques régions en font exception en raison d’un phénomène météo appelé « isothermie ». Ce dernier favorise en fait un refroidissement rapide de l’air. C’est le cas notamment en Lorraine, où il a neigé à gros flocons ce mercredi matin dans la région de Metz.

L’isothermie est en fait un processus qui se produit lorsque les précipitations sont intenses et durables. Elles refroidissent l’air qu’elles traversent en fondant ou en s’évaporant. La température de l’air peut ainsi descendre jusqu’à 0 °C, même si elle était initialement positive. La pluie se transforme alors en neige, qui peut atteindre le sol si la couche d’air froid est suffisamment épaisse.

Une fin de semaine avec une météo plus hivernale

Dans les jours à venir, le risque de neige en plaine s’étendra. Il va alors toucher quelques régions telles que la Normandie, le Bassin parisien, et la Bretagne. Ces régions peuvent s’attendre principalement à des précipitations mêlées de pluie et de neige.

Si la neige devait tomber seule, elle pourrait avoir du mal à tenir. En revanche, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Est pourraient voir leurs sols plus facilement recouverts d’un voile blanc.

À voir Retour du froid cette semaine ? Les tendances météo qui vont en faire déprimer plus d’un

Ce phénomène s’explique par l’arrivée d’une masse d’air froid en provenance du nord de l’Europe. Il va faire baisser les températures sur l’ensemble du territoire. Selon Météo-France, les minimales seront entre -5 et 5 °C, tandis que les maximales ne dépasseront pas 10 °C. Le vent renforcera la sensation de froid, surtout sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique.

Vous aimez ? Partagez !