Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Météo : de nouvelles inondations prévues ? Les régions menacées par des précipitations

Météo : de nouvelles inondations prévues ? Les régions menacées par des précipitations

On annonce un retour des perturbations météo après une courte accalmie ! Les risques d'inondations concernent plusieurs régions.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La France subit de nouveau les caprices de la météo. Après une courte pause, le ciel se couvre et les pluies se multiplient. Un flux océanique très actif balaie le pays, apportant son lot de nuages, de vent et d’humidité.

Quelles sont les zones les plus touchées par ces perturbations ? Quels sont les risques d’inondations liés à ces pluies persistantes et à la fonte des neiges ? Y a-t-il une amélioration en vue ? Nous vous proposons de faire le point sur la situation météorologique actuelle, selon les modèles de Meteored.

Un défilé de perturbations météo jusqu’à mercredi

Cette semaine, la France a connu un temps perturbé avec plusieurs passages pluvieux. La première perturbation de la série a déjà traversé le pays entre jeudi et vendredi matin. Elle va alors apporter des précipitations modérées à fortes sur la plupart des régions.

Une nouvelle perturbation météo, plus active, va aborder le nord-ouest du pays en fin de nuit de vendredi à samedi. Elle va progresser rapidement vers l’est durant la journée de samedi, en donnant des averses parfois orageuses. Le pourtour méditerranéen sera toutefois épargné par ce front et conservera un temps plus sec et plus ensoleillé.

À voir Météo : pluies diluviennes dès mercredi, les régions menacées par des inondations et des crues

Dimanche, le temps restera instable avec de nouvelles pluies arrivant par le golfe de Gascogne et se dirigeant vers le centre-est du pays. Cette perturbation va onduler plusieurs jours sur ces mêmes régions, en maintenant un ciel couvert et humide, à priori jusqu’à mardi. Puis mercredi, un ultime front océanique va balayer tout le pays, en mettant fin à cette période perturbée.

Des inondations à craindre dans quelques régions

Ces pluies répétées vont s’ajouter aux cumuls déjà importants enregistrés ces dernières semaines, rendant les sols saturés d’eau. Par ailleurs, la douceur exceptionnelle qui règne actuellement va faire fondre la neige à basse et moyenne altitude.

Selon les modèles météo de Meteored, le débit des cours d’eau va augmenter. Ces deux facteurs vont entraîner une montée des eaux, qui pourrait provoquer des inondations dans certaines zones.

Les régions les plus menacées sont celles qui vont recevoir le plus de pluie, à savoir la Vendée, la Charente-Maritime, la Gironde, la Dordogne, le Limousin, l’Auvergne, le Jura et les Alpes du Nord. Dans ces secteurs, les cumuls pourraient dépasser les 100 mm d’ici mercredi, soit l’équivalent d’un mois de précipitations.

Les vallées alpines sont particulièrement exposées, avec la fonte des neiges qui va s’ajouter aux pluies. Il faudra donc être vigilant et respecter les consignes de sécurité en cas de crue.

À voir Retour du froid cette semaine ? Les tendances météo qui vont en faire déprimer plus d’un

Une météo plus sèche et plus froide à partir de jeudi

Le pays va subir de fortes précipitations qui vont s’ajouter aux quantités déjà importantes reçues ces dernières semaines. La situation va s’aggraver avec l’installation d’une grande douceur qui va faire remonter la limite pluie-neige au-delà des 2 000 mètres d’altitude. Cela va entraîner une importante fonte nivale à basse et à moyenne altitude, qui va augmenter le débit des cours d’eau.

Les vallées alpines seront particulièrement les plus exposées à ce risque de crue, qui nécessite une vigilance accrue. À moins de deux semaines du début des vacances de Noël, cette situation est très défavorable. En effet, il y a des risques de manque de neige et de conditions dangereuses.

Un anticyclone en vue, selon divers modèles météo

Une bonne nouvelle se profile à l’horizon de la fin de la semaine prochaine, selon les différents modèles de prévisions météo. Un puissant anticyclone va en effet se renforcer vers les Açores, puis étendre rapidement son influence en direction de l’Europe. Le flux atmosphérique va alors se continentaliser. C’est-à-dire qu’il va venir de l’est, va assécher et refroidir en même temps la masse d’air.

Le soleil devrait ainsi se réinstaller généreusement à partir de la mi-décembre, tandis que les températures vont baisser. Les gelées vont rapidement revenir par l’est, mais avec une faible intensité.

Vous aimez ? Partagez !