Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   La météo du calendrier du centenaire était vraie pour 2023, ce qui vous attend cet hiver

La météo du calendrier du centenaire était vraie pour 2023, ce qui vous attend cet hiver

Allons-nous bénéficier d'un hiver doux ou devons-nous nous attendre à une météo plus rigoureuse ? Voici ce que dit le calendrier centenaire.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Alors que l’hiver pointe le bout de son nez, le calendrier centenaire se trouve au centre de l’attention. Conçu pour aider les agriculteurs et les moines à mieux gérer leurs activités agricoles, ce calendrier se base sur les cycles des planètes et de la lune. Il prévoit ainsi la météo à long terme. Plongeons dans les prévisions pour l’hiver 2023/2024.

Pour une perspective météo à long terme

Le calendrier centenaire est une invention originale de l’abbé allemand Mauritius Knauer, qui vivait au XVIIe siècle. Sa motivation venait en fait de son souci d’aider les agriculteurs et les moines à planifier leurs activités en fonction du temps. Il a donc élaboré un système basé sur l’observation des astres et de leur influence sur les saisons.

Selon lui, chaque année solaire est marquée par une planète ou un corps céleste différent. Ce dernier déterminerait le climat du printemps jusqu’à la fin de l’hiver suivant. C’est ainsi qu’il a créé cet outil unique. Ce calendrier centenaire nous permet jusqu’à maintenant de connaître les prévisions météo à long terme, en se fondant sur les cycles cosmiques.

Il a prédit la canicule de l’été dernier

L’été 2023 a connu une vague de chaleur et de sécheresse exceptionnelle. Le calendrier centenaire avait anticipé ces conditions climatiques. Selon ce système, l’année solaire 2023 était sous le signe de Mars. Ce qui est synonyme d’un été très chaud et sec, avec un risque élevé d’incendie en forêt. Cette prédiction s’est vérifiée, où plus de 350 000 hectares ont brûlé en Europe.

À voir Météo à 4 semaines : les prévisions du mois dévoilées, voici à quel temps vous attendre

Bien sûr, le calendrier centenaire n’est pas un outil scientifique. Donc, il ne peut pas rivaliser avec les précisions de Météo-France, qui s’appuient sur des modèles numériques et des observations satellites.

Le calendrier centenaire ne donne pas de dates précises ni de valeurs chiffrées, mais seulement des tendances générales. Il ne faut donc pas le prendre au pied de la lettre, ni s’en servir pour planifier ses activités ou ses vacances. Néanmoins, il offre une vision globale et simplifiée du climat à venir. Ce qui peut parfois se révéler plus pertinent que les prévisions à court terme.

La météo de l’hiver 2023/2024 selon le calendrier

En décembre, le calendrier centenaire évoque un hiver caractérisé par le gel, un ciel couvert, des températures fraîches, et même des chutes de neige. Les fêtes de fin d’année s’annoncent donc sous un manteau de froid et de pluie, prédisant une atmosphère peu clémente.

Le début de 2024 nous réserve un temps sec et froid. Le soleil se fera rare jusqu’à février, où une météo clémente est attendue. Cependant, la fin de février prévoit un retour de la fraîcheur et de la neige. Une météo qui va certainement réjouir les amateurs de sports d’hiver. En effet, la neige se fait rare chaque année en raison du réchauffement climatique.

Le mois de mars clôture l’hiver de manière particulièrement froide, oscillant entre pluie et neige. Toutefois, les températures connaîtront une augmentation progressive. À la fin de mars, des journées plus chaudes se dessineront, annonçant l’arrivée imminente du printemps.

À voir Tendances météo prévues ce week-end : neige, pluies diluviennes.… les régions concernées

Vous aimez ? Partagez !