Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Chômage : attention à ces nouvelles règles mises en place dès le 1er juillet 2024

Chômage : attention à ces nouvelles règles mises en place dès le 1er juillet 2024

L’État a mis en place de nouvelles règles concernant l’assurance chômage. Ces changements entreront en vigueur au 1er juillet 2024.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Suite à un désaccord entre le patronat et les syndicats, l’État se trouvait obligé d’intervenir dans la réforme de l’assurance chômage. Le gouvernement a décidé d’agir très rapidement. Ainsi, dès le 1er juillet 2024, de nouvelles règles entreront en vigueur. Restez informés et découvrez dans les lignes suivantes ce qui attend les demandeurs d’emploi à partir de cet été.

Aucun compromis

En début de l’année, les discussions sur « la vie au travail et l’emploi des séniors » a fait l’objet des plus grands débats. En effet, des négociations entre patronat et syndicats ont lieu.

Malheureusement, les deux entités n’ont pas réussi à trouver un compromis. Ce blocage a empêché la mise en œuvre des nouvelles règles d’indemnisation de l’assurance chômage.

Face à cette impasse, le gouvernement a alors les rênes de la situation. L’État a alors mis en place de nouvelles règles concernant l’assurance chômage. « Oui, il y aura une réforme de l’assurance cette année », affirmait le Premier ministre Gabriel Attal.

À voir Toucher le chômage après avoir démissionné ? Ces nouvelles conditions qui changent tout

Et selon l’AFP, sur le réseau social X (anciennement Twitter), ces nouvelles mesures se révèlent plus restrictives. En règle générale, les premiers changements de l’assurance chômage entreront en vigueur au 1er juillet.

Indemnisations chômage revues à la baisse

Le premier changement que va connaître l’assurance chômage concerne la durée de l’indemnisation des chômeurs. Actuellement fixée à 18 mois, cette période va en effet être à nouveau voir une réduction, dès l’automne prochain. Désormais, les bénéficiaires de l’assurance chômage devront aussi se conformer à de nouvelles limites dans la durée de leur soutien financier.

Il est toutefois important de noter que les règles actuelles prendront fin au 30 juin 2024. Dès le début juillet, les chômeurs devront donc se plier à cette nouvelle durée.

Pourquoi une telle initiative ? C’est en fait pour inciter les concernés à reprendre un travail plutôt qu’à rester inactifs. Cette mesure vise à favoriser le retour rapide à l’emploi des chômeurs indemnisés. « Notre objectif est d’atteindre le plein emploi, qu’il y ait davantage de Français qui travaillent », ajoutait le Premier ministre.

Gabriel Attal a aussi mentionné une réduction de plusieurs mois de la durée d’assurance. Pour rappel, il y a déjà eu une diminution de 6 mois l’année dernière, la passant ainsi de 24 à 18 mois.

À voir Chômage : ces très mauvaises nouvelles à prévoir à cause de cette réforme

Assurance chômage : d’autres changements

En plus de la réduction de la période d’indemnisation, le gouvernement prévoit également d’autres changements concernant l’assurance chômage. Tout d’abord, une nouvelle règle va s’appliquer concernant la durée de travail nécessaire pour ouvrir des droits à l’assurance chômage.

Désormais, tout individu devrait avoir travaillé 6 mois au cours des deux années pour pouvoir s’inscrire à France Travail. De plus, il y aura un durcissement du niveau d’indemnisation. Cela pourrait, par conséquent, affecter les montants perçus par les chômeurs.

Une autre règle qui pourrait aussi prendre effet d’ici le 1er juillet 2024 concerne les conditions d’affiliations. Jusqu’à présent, le Premier ministre n’a affirmé aucune information supplémentaire à ce sujet.

Bien évidemment, ces réformes auront un impact sur les travailleurs en situation de chômage. Ils devront ainsi s’adapter à un environnement d’indemnisation beaucoup plus exigeant.

Source : Marie France

Vous aimez ? Partagez !