Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : méfiez-vous, l’amende peut être salée à cause de la fenêtre de votre voiture

Automobilistes : méfiez-vous, l’amende peut être salée à cause de la fenêtre de votre voiture

Certaines règles du Code de la route peuvent surprendre les automobilistes. Il est essentiel de les connaître. 

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les règles de la circulation routière varient d’un pays à l’autre, mais leur objectif commun est de garantir la sécurité des usagers de la route. Même au sein de leur propre véhicule, les automobilistes doivent respecter ces règles, car la liberté individuelle s’arrête là où le danger menace.

Pourtant, parfois, certaines règles surprennent. Une de ces règles concerne les vitres des véhicules, et vous n’avez probablement jamais entendu parler de l’amende associée. Pourtant, certains automobilistes ont été contraints de payer cette amende, même s’ils ignoraient son existence. On vous la présente.

Automobilistes : une règle surprenante concernant les vitres

Pour vous expliquer cette règle, revenons sur un incident qui faisait, le 3 juillet dernier, la une des médias. Les faits se déroulent en Allemagne. Ce jour-là, un retraité reçoit une amende de quinze euros. Pourquoi ? Pour avoir laissé la fenêtre côté passager de sa voiture ouverte. 

Cette infraction, visant à assurer la sécurité des véhicules à l’arrêt, a surpris les automobilistes présents sur place, qui ignoraient tous l’existence de cette règle.

À voir La raison impensable de ce PV de 135 € pour tous les automobilistes sur la route

Cet incident n’était pas isolé. À Rosenheim, en Bavière, un conducteur a également eu la surpris de recevoir une amende de 15 € pour la même infraction. Ce cas alimente ainsi un débat sur la pertinence de telles règles et leur impact sur la liberté individuelle.

Bien que l’amende soit relativement faible, elle souligne l’importance de sécuriser son véhicule, même lorsqu’il est stationné, afin de minimiser les risques de vol ou d’effraction. Vous le saurez lors de votre prochain voyage en Allemagne. Pensez à fermer toutes les vitres.

Une infraction qui en étonne plus d’un

Cette histoire met en lumière un aspect souvent négligé de la sécurité routière. Et les automobilistes font face à un sérieux problème. Leur méconnaissance de certaines règles du Code de la route. 

En effet, nombreux sont les automobilistes qui paient des amendes pour des infractions dont ils ignoraient l’existence. Et comme chaque pays a ses propres règles, pour les voyageurs, c’est un casse-tête.

Les automobilistes français peuvent se dire qu’ils sont tranquilles. Mais ne pensez pas que le Code de la route, en France, ne comprend pas quelques règles tout aussi surprenantes. 

À voir De nombreux automobilistes sont victimes de cette fraude virulente sur les routes des vacances

Automobilistes : que dit le Code de la route en France ?

En France, bien que les règles concernant les vitres soient différentes, les automobilistes peuvent également recevoir des amendes pour des infractions liées aux vitres de leurs véhicules.

Par exemple, les conducteurs de véhicules équipés de vitres teintées à l’avant risquent une amende de 135 € et un retrait de 3 points sur leur permis de conduire lors de contrôles par les forces de l’ordre, en vertu de l’article R. 316-3-1 du Code de la route. Ce dernier exige une transparence minimale de 70% pour les vitres.

Un autre exemple concerne le non-port de la ceinture de sécurité au volant, même lorsque le véhicule est à l’arrêt. Cette infraction, visant à réduire les risques de blessures graves en cas d’accident, expose les conducteurs à une amende forfaitaire de 135 € et à un retrait de 3 points sur leur permis de conduire.

Vous aimez ? Partagez !