Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite Agirc-Arrco : ce que vous devez faire régulièrement pour préserver vos droits

Retraite Agirc-Arrco : ce que vous devez faire régulièrement pour préserver vos droits

Pour les retraités de l'Agirc-Arrco, il est essentiel d'avoir un réflexe qui vise à protéger votre pension. On vous explique tout.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Fin 2023, l’Agirc-Arrco, le régime de retraite complémentaire des travailleurs du secteur privé, a vivement encouragé ses affiliés à adopter une pratique essentielle pour garantir leurs droits à la retraite.

Ce communiqué souligne une importance cruciale, car l’Agirc-Arrco constate une certaine passivité parmi de nombreux Français. Ces derniers préparent insuffisamment leur retraite, ce qui peut avoir des conséquences.

Retraite Agirc-Arrco : un précieux conseil

Environ 26 millions de salariés du secteur privé cotisent chaque année à l’Agirc-Arrco, versant près de 90 milliards d’euros à plus de 13 millions d’anciens salariés du secteur privé.

Le 6 novembre 2023, le régime de retraite complémentaire du secteur privé a lancé une campagne de sensibilisation, visant à encourager « les actifs, même les plus jeunes, à vérifier régulièrement leur carrière » dans l’intérêt de leurs droits.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Cette recommandation de l’Agirc-Arrco s’applique à tous ses affiliés. Elle incite les Français à consulter plus fréquemment leur relevé de carrière. Le régime de retraite complémentaire souhaite que les individus adoptent l’habitude de vérifier leur carrière en utilisant le service « Ma carrière en un coup d’œil« , disponible dans chaque espace personnel sur le site ou sur l’application mobile Mon compte retraite.

Le relevé de carrière offre une vision complète des droits acquis depuis le début de la carrière dans tous les régimes de retraite obligatoires, qu’ils soient salariés ou non-salariés, de base ou complémentaires, selon les informations de l’Agirc-Arrco.

Éviter les erreurs pour toucher la retraite Agir-Arrco sans problème

En cas d’erreur(s), l’affilié doit déposer une réclamation auprès de sa caisse de retraite. Les coordonnées figurent sur le relevé. Ce service d’accompagnement est disponible à tout moment de la carrière, sans limites d’âge.

Julien Cérioli, expert en gestion de carrière à l’Agirc-Arrco, insiste dans le communiqué sur l’importance de cette vérification régulière de la carrière. Selon lui, la vérification du relevé de carrière doit devenir une habitude.

Il souligne que cette démarche est d’autant plus cruciale pour ceux qui ont changé plusieurs fois d’entreprises, de statuts. On pense à ceux qui étaient salariés avant d’être indépendants.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Cette vérification régulière concerne principalement les périodes anciennes. Par exemple, il faut s’assurer de l’enregistrement des périodes de longue maladie ou de chômage.

Agir dès que possible pour garantir une pension correcte

Identifier les erreurs le plus tôt possible permet à la caisse de retraite de les traiter rapidement. Ainsi, le processus pour le départ à la retraite est plus rapide. Un dossier complet facilite, en effet, son traitement.

Le communiqué souligne enfin qu’actuellement, plus de 9 millions de personnes disposent d’un compte personnel sur le site de l’Agirc-Arrco. Cela représente près de 4 salariés du secteur privé sur 10. Ce chiffre a augmenté de 14 % par rapport à 2022.

Il est donc évident que la préparation à la retraite ne doit pas être reportée. Tout au long de la vie professionnelle, il est essentiel de vérifier que le relevé de carrière ne comporte ni erreur ni oubli.

Ces derniers peuvent avoir des conséquences sur le montant de votre pension. Le secret est de s’organiser et de vérifier. Même si vous êtes encore jeune, pensez à vérifier que le relevé est parfaitement exact. 

Vous aimez ? Partagez !