Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite Agirc-Arrco : la démarche à ne pas oublier pour ne pas perdre vos droits

Retraite Agirc-Arrco : la démarche à ne pas oublier pour ne pas perdre vos droits

L'Agirc-Arrco a publié un communiqué pour encourager les assurés à avoir un réflexe indispensable pour leur retraite.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Dans un communiqué récent, l’Agirc-Arrco, le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé, a vivement recommandé à ses assurés d’adopter une pratique essentielle pour garantir leurs droits à la retraite.

Et si l’Agirc-Arrco publie ce communiqué, c’est parce que de nombreux Français sont trop passifs par rapport à la préparation de leur retraite.

Retraite : le précieux conseil de l’Agirc-Arrco

Chaque année, environ 26 millions de salariés du secteur privé cotisent à l’Agirc-Arrco, qui verse près de 90 milliards d’euros à plus de 13 millions d’anciens salariés du privé. Le 6 novembre 2023, le régime de retraite complémentaire du secteur privé a lancé une campagne de communication. Il incite « les actifs, même les plus jeunes, à vérifier régulièrement leur carrière » dans l’intérêt de leurs droits.

Cette recommandation de l’Agirc-Arrco concerne tous ses assurés. Le communiqué souligne qu’il faut consulter régulièrement son relevé de carrière sur le site officiel espace-personnel.agirc-arrco.fr.

À voir Retraite : 8 solutions pour obtenir facilement des trimestres sans travailler plus, les concernés

Le régime encourage les assurés à faire de cette vérification un réflexe. Pour cela, il faut utiliser le service « Ma carrière en un coup d’œil ». Il est disponible dans chaque espace personnel sur le site ou sur l’application mobile Mon compte retraite. 

Le relevé de carrière fournit une vision complète des droits acquis depuis le début de la carrière dans tous les régimes de retraite obligatoires, qu’ils soient salariés ou non-salariés, de base ou complémentaires, selon les précisions de l’Agirc-Arrco.

Toucher sa retraite complémentaire sans erreurs

En cas de constatation d’incohérences, l’assuré doit déposer une réclamation auprès de sa caisse de retraite. Les coordonnées figurent sur le relevé. Ce service d’accompagnement est disponible à tout moment de la carrière, sans limites d’âge.

Julien Cérioli, expert en gestion de carrière à l’Agirc-Arrco, a souligné dans le communiqué l’importance de cette vérification régulière de la carrière. Il a expliqué que « Vérifier sa carrière est un réflexe à prendre, comme on vérifie le montant de ses impôts. Et ce, d’autant plus si une personne a changé plusieurs fois d’entreprises, ou bien de statuts en passant par exemple de salarié à indépendant ou encore si elle a été expatriée. »

Il ajoute que cette vérification régulière concerne surtout les périodes anciennes. Le but est notamment de vérifier l’enregistrement des périodes de longue maladie ou de chômage.

À voir Retraite : une bonne nouvelle attend enfin les pères de familles ?

Agir au plus tôt pour toucher la bonne pension 

Plus tôt vous identifiez des erreurs, plus vite la caisse de retraite pourra les traiter. C’est un gain de temps pour votre départ à la retraite. En effet, quand un dossier est complet, alors son traitement est plus rapide.

Le communiqué souligne enfin que plus de 9 millions de personnes disposent actuellement d’un compte personnel sur le site de l’Agirc-Arrco. Cela représente près de 4 salariés du secteur privé sur 10. Ce chiffre est en augmentation de 14 % par rapport à 2022.

Ainsi, vous l’avez compris, la retraite ne se prépare pas au dernier moment. Tout au long de votre vie, vérifiez que votre relevé de carrière ne comporte aucune erreur, ni oubli. Ces derniers pourraient changer le montant de votre pension en votre désavantage. C’est un réflexe à prendre, mais qui peut changer la donne pour votre vie après le travail. 

Vous aimez ? Partagez !