Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : la démarche à ne surtout pas oublier pour conserver vos droits Agirc-Arrco

Retraite : la démarche à ne surtout pas oublier pour conserver vos droits Agirc-Arrco

Les futurs retraités du secteur privé sont invités à ne pas attendre la fin de leur activité pour faire une vérification capitale.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’Agirc-Arrco adresse un message d’une grande importance à ses affiliés. La retraite complémentaire des salariés incite vivement les affiliés à adopter une démarche essentielle pour garantir la préservation de leurs droits à la retraite. Ignorer cette recommandation pourrait entraîner des complications significatives.

La raison de cet avertissement via communiqué réside dans la préoccupation de l’Agirc-Arrco face à l’inaction de nombreux Français en matière de préparation de leur retraite. L’organisme estime que ces individus ne prennent pas les mesures nécessaires. Il souhaite donc clarifier la situation de manière explicite.

L’avertissement capital de l’Agirc-Arrco

Cet avertissement crucial de l’Agirc-Arrco s’adresse à des millions de Français. Précisément 26 millions de salariés du secteur privé affiliés à l’Agirc-Arcco. En novembre dernier, ce régime de retraite complémentaire a initié une campagne de communication d’envergure dans le but d’inciter « les actifs, même les plus jeunes, à vérifier régulièrement leur carrière » pour préserver leurs droits.

Cette campagne met en avant la nécessité pour les affiliés de consulter régulièrement leur relevé de carrière. Une démarche qui peut se faire simplement en utilisant le service « Ma carrière en un coup d’œil ».

À voir Retraite : 8 solutions pour obtenir facilement des trimestres sans travailler plus, les concernés

Ce service est accessible via l’espace personnel sur le site ou l’application mobile Mon compte retraite. Le relevé de carrière offre une vue d’ensemble des droits acquis depuis le début de la carrière dans tous les régimes de retraite obligatoires. Le but est simple : s’assurer qu’il n’y a pas d’erreurs.

Les futurs retraités doivent vérifier leur relevé

Pour éviter des erreurs potentielles dans le relevé de carrière, les affiliés sont encouragés à déposer une réclamation auprès de leur caisse de retraite dès qu’ils constatent des incohérences. Cette démarche est possible tout au long de la carrière, même pour ceux qui sont encore loin de l’âge de la retraite. On conseille même de s’y prendre tôt et de faire cette vérification tout au long de sa vie active. 

Julien Cérioli, expert en gestion de carrière à l’Agirc-Arrco, insiste sur l’importance de cette vérification régulière du relevé de carrière. Il encourage même à en faire une habitude.

En outre, cela revêt une importance particulière pour ceux qui ont changé plusieurs fois d’entreprises ou de statuts. Par exemple, ceux qui sont passés du statut de salarié à indépendant.

Cérioli souligne également l’importance de vérifier attentivement les périodes anciennes. Il faut notamment s’assurer que les périodes de chômage ou de longue maladie ne contiennent aucune anomalie.

À voir Retraite : une bonne nouvelle attend enfin les pères de familles ?

Préparer sa retraite dans les bonnes conditions

L’Agirc-Arrco insiste sur la nécessité d’agir rapidement. En effet, l’organisme souligne que les erreurs identifiées tôt peuvent être traitées plus rapidement.

Plus de neuf millions de Français ont déjà un compte personnel sur le site de l’Agirc-Arrco. L’organisme les encourage donc à effectuer cette vérification le plus tôt possible.

Le message final de l’Agirc-Arrco est donc un appel à ne pas procrastiner la préparation de sa retraite. 

Au contraire, l’organisme suggère de vérifier son relevé de carrière chaque année tout au long de sa carrière professionnelle. Pourquoi ? Car les erreurs peuvent impacter le montant de la pension. Il pousse ainsi à s’organiser et à adopter une attitude proactive. Et ce, même pour les jeunes qui pourraient penser avoir tout le temps nécessaire.

Vous aimez ? Partagez !