Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   AAH : toutes les aides que vous pouvez cumuler avec cette allocation pour mieux vivre

AAH : toutes les aides que vous pouvez cumuler avec cette allocation pour mieux vivre

L’allocation aux adultes handicapés ou AAH est cumulable avec d'autres prestations de la CAF. Quelles sont-elles ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Cela fait de nombreuses années que le gouvernement vient en aide aux familles modestes à travers la CAF. Ainsi, l’exécutif met en place différents dispositifs pour le déploiement de ces aides. Si certaines d’entre elles ne sont pas cumulables, il existe plusieurs allocations qui s’associent avec l’AAH.

Voici les aides à combiner avec l’AAH

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est un coup de pouce de l’État en faveur des personnes en situation de handicap. Comme pour toutes les autres primes de la CAF, les bénéficiaires doivent remplir certaines conditions d’éligibilité.

Les personnes en situation de handicap qui sont déjà des bénéficiaires de l’AAH peuvent recevoir d’autres aides. En effet, elles peuvent la cumuler avec plusieurs autres prestations de la CAF. Ainsi, il suffit pour les personnes handicapées de remplir les conditions nécessaires pour recevoir les aides.

Le revenu de solidarité active (RSA) est l’une des prestations qui peut s’associer à l’allocation aux adultes handicapés. Bien évidemment, pour y bénéficier, il est essentiel de satisfaire quelques conditions. Pour pouvoir cumuler l’AAH et le RSA, il faut être âgé de plus de 25 ans. À titre de rappel, même si la personne est âgée de 25 ans, elle ne peut pas recevoir l’intégralité du RSA quand elle bénéficie de l’AAH.

À voir 500 euros par mois en moins pour certains bénéficiaires de l’AAH, les raisons expliquées

La prestation de compensation du handicap (PCH) est aussi cumulable avec l’allocation aux adultes handicapés (AAH). Et comme pour le RSA, il existe des conditions à remplir, notamment sur la perte d’autonomie, l’âge, la résidence et les ressources. Il est à rappeler que les ressources aident simplement à déterminer dans quelle condition le PCH sera pris en charge.

D’autres primes de la CAF pour les personnes handicapées

Les bénéficiaires de l’AAH peuvent recevoir l’allocation de soutien familial (ASF). Cependant, cette aide s’adresse uniquement aux parents célibataires. Le montant de la prestation dépend du nombre d’enfants à charge. L’ASF peut être obtenue via la Mutualité sociale agricole (MSA) pour les personnes qui élèvent seules leurs enfants.

L’AAH s’associe avec d’autres dispositifs octroyés par la CAF, telle que l’allocation logement. Ces deux aides permettent aux personnes handicapées d’avoir des réductions par rapport aux dépenses liées au logement.

D’autres avantages s’offrent aux bénéficiaires de l’AAH. Ils peuvent percevoir une majoration pour la vie autonome. Il y a également l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé et la carte mobilité inclusion.

Comme pour toute autre prestation de la CAF, l’AAH exige le respect de certains critères. Cette aide financière possède de nombreux avantages comme sa possibilité de s’associer avec plusieurs autres aides financières.

À voir AAH : les bénéficiaires de l’aide toujours éligibles au chèque énergie en 2024 ?

L’AAH : Un surplus de pouvoir d’achat pour de nombreux ménages

Les allocations familiales sont conçues pour venir en aide aux familles dans le besoin. Le gouvernement collabore avec la CAF afin de les établir et les verser. Ainsi, toute personne répondant aux conditions d’éligibilité de ces prestations peut en bénéficier.

Il existe encore plus d’avantages pour les allocataires de l’AAH. En effet, ils peuvent cumuler cette aide sociale de la CAF avec plusieurs autres coups de pouce venant de l’entité. En ce qui concerne le montant, cela dépend aussi de la situation de la personne.

Vous aimez ? Partagez !