Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Aide pour les seniors : tout ce que vous devez savoir pour en bénéficier en 2024

Aide pour les seniors : tout ce que vous devez savoir pour en bénéficier en 2024

Ces informations que vous devez savoir pour bénéficier de cette aide en 2024. Les seniors sont les principaux concernés.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Depuis la nouvelle réforme de retraites, les conditions pour bénéficier de certaines prestations sociales ont changé. Suite à cela, des nouvelles règles s’imposent pour bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Les montants, les plafonds, les conditions, etc. on vous dit tout sur cette aide de l’État !

Comment bénéficier de cette aide sociale en 2024 ?

Les personnes à la retraite ont automatiquement leurs revenus en baisse par rapport à l’époque où ils étaient en activité. Pour compenser ces manques, le gouvernement met en place de nombreuses aides. Cela, en partenariat avec la Caisse d’allocations familiales (CAF). Donc, si vous avez un revenu faible, vous pouvez demander de percevoir l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) vous permet d’améliorer le montant de votre retraite. Grâce à cette aide, de nombreuses personnes vont pouvoir redresser leur pouvoir d’achat pour cette année 2024. Mais comme toute autre prestation familiale, l’acquisition de l’ASPA est soumise à plusieurs critères.

Si vous êtes retraité et que vous avez un faible revenu, vous pouvez réclamer une aide financière de l’État. C’est important de faire une demande, puisque cette allocation ne se traite pas de manière automatique. D’une manière générale, ce sont les seniors de plus de 65 ans qui en sont les bénéficiaires.

À voir Nouvelle aide 1 000 euros : les démarches et conditions pour l’obtenir, les Français concernés

Cependant, les personnes de 62 ans qui sont reconnues inaptes au travail font l’exception à la règle. Il en va de même pour celles qui bénéficient d’une retraite anticipée pour inaptitude. Cette aide de l’État vous sera accordée si vous respectez certaines conditions, notamment concernant les plafonds imposés.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

D’abord, l’ASPA avantage surtout les personnes âgées. Elle cible les séniors avec des ressources qui ne dépassent pas un certain plafond. Les demandeurs de cette aide doivent également vivre en France au moins neuf mois dans l’année. Elle s’accorde à tout le monde, qu’il soit seul ou en couple.

Pour obtenir l’ASPA, les intéressés doivent faire une demande auprès de leur caisse de retraite. Cette dernière évalue leurs ressources des trois derniers mois afin de déterminer le montant de leur aide. Anciennement appelé minimum vieillesse, voici les nouveaux montants de cette aide pour cette année.

L’ASPA sera de 1 012,02 euros par mois pour une personne seule. Grâce à la revalorisation, la majoration s’élève à 50,94 euros par rapport à l’année dernière. Si vous êtes en couple, vous pouvez bénéficier de 1 571,16 euros par mois, soit une majoration de 79,08 euros de plus que l’année 2023.

Comme annoncé, les plafonds de ressources annuelles entrent dans la liste des paramètres à considérer pour déterminer le montant de cette aide financière. Ainsi, pour une personne seule (divorcée, veuve, séparée, célibataire), le plafond est de 12 144,27 euros, soit 1 012,02 euros par mois. Pour un couple, le plafond est de 18 854,02 euros, soit 1 571,16 euros par mois.

À voir Cette aide que les parents ne doivent surtout pas oublier de réclamer : comment l’obtenir facilement

Que faut-il connaître d’autre sur cette aide financière ?

Le calcul pour déterminer le montant est simple, il suffit de faire la différence entre vos ressources et le plafond de l’ASPA. Vous trouverez plus d’informations sur le site officiel de l’administration française. Dans le cas de la moyenne dépassant le plafond, la caisse procède à une autre évaluation basée sur les revenus des douze derniers mois.

L’Asi (Allocation supplémentaire d’invalidité) vous vient à la rescousse si vous n’êtes pas éligible à l’ASPA. Les conditions de cette aide sont plus simples. Pas besoin d’atteindre l’âge légal pour la toucher si vous êtes invalide. Néanmoins, vous avez besoin d’être résident en France ou dans un département d’outre-mer. Votre revenu doit être inférieur au plafond. Les revenus d’un couple ne doivent pas excéder les 1 505,01 euros par mois.

Vous aimez ? Partagez !