Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette aide de 205 € que la moitié des retraités oublient de demander, comment l’obtenir

Cette aide de 205 € que la moitié des retraités oublient de demander, comment l’obtenir

Les retraités qui ne touchent qu'une faible pension peuvent opter pour une aide qui fait gonfler leur pension de 200 euros en moyenne.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La retraite n’est pas de tout repos pour tout le monde. Certes, tous les Français qui atteignent l’âge légal arrêtent enfin de travailler. C’est donc l’occasion de profiter de nouvelles activités et de ses proches. Mais c’est plus facile de faire cela avec une pension confortable, n’est-ce pas ?

Le problème, c’est que toutes les pensions ne permettent pas de maintenir un niveau de vie décent. Et, logiquement, de nombreux retraités peinent à joindre les deux bouts. C’est pourquoi ces derniers peuvent prétendre à une aide très intéressante.

Retraite : une aide qui permet de gagner 200 euros de plus en moyenne

Cette aide, vous la connaissez peut-être sous le nom de Minimum Vieillesse. Il s’agit de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Malgré son intérêt certain, l’ASPA souffre d’un taux de non-recours qui peut surprendre. En effet, il est supérieur à 60%. Ainsi, plus de 300 000 retraités qui pourraient la toucher n’en font pas la demande.

Par conséquent, ces Français se privent d’une aide mensuelle moyenne de 205 euros. Et ça peut être bien plus pour certains d’entre eux. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, l’ASPA profite d’une revalorisation de 5,3%. De quoi porter son montant maximum à 1 012,02 euros par mois pour une personne seule et à 1 571,20 euros pour un couple

À voir Retraite : cette situation qui permet de toucher une augmentation de l’Agirc-Arrco

Les critères d’éligibilité incluent l’âge de plus de 65 ans, la résidence en France et des revenus ne dépassant pas les montants plafonds fixés.

L’ASPA se verse uniquement sur demande

Pour effectuer une demande d’ASPA, les retraités peuvent s’adresser à leur caisse de retraite ou à la Mutualité sociale agricole (MSA). Pour cela, ils doivent utiliser les formulaires Cerfa disponibles en ligne. On leur recommande de faire la demande le plus tôt possible. Pourquoi ? Pour éviter tout retard dans le traitement et la réception de l’allocation. L’ASPA n’arrive pas sur votre compte par hasard. Il faut en faire une demande et apporter les pièces justificatives.

En cas d’indisponibilité de l’ASPA, d’autres aides financières comme le minimum contributif ou diverses aides au logement sont également disponibles pour améliorer la situation financière des retraités.

Pourquoi les retraités ne demandent-ils pas l’ASPA ?

Le taux de non-recours à l’ASPA peut s’expliquer par un manque de connaissance de son existence ou de son fonctionnement. De plus, on rappelle que l’ASPA est rattrapable sur la succession. Il s’agit en quelque sorte d’un prêt de l’État. Il n’oublie donc pas de le récupérer sur l’héritage du bénéficiaire.

Dès lors, plusieurs Français peuvent ainsi hésiter à solliciter cette aide pour ne pas priver leurs enfants d’une partie de l’héritage. Il est important de trouver la meilleure solution et de ne pas hésiter à en parler à ses proches. Car, lorsqu’on touche une retraite modeste, l’ASPA est une aide importante qui peut rendre le quotidien bien plus serein.

À voir Retraite : ces pensions qui seront concernées par la prochaine revalorisation

En outre, il est évidemment crucial d’améliorer la communication sur l’existence de ces aides. Il faut rappeler que leur obtention nécessite généralement une demande formelle. Même si vous remplissez les règles, la demande est indispensable. Les aides ne se retrouvent pas sur votre compte sans une action de votre part. 

Vous aimez ? Partagez !