Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite, aides, congé parental : ces nouveaux droits qui vont ravir les parents

Retraite, aides, congé parental : ces nouveaux droits qui vont ravir les parents

Des changements arrivent en 2024 pour les parents. Retraite, congés parentaux, on vous explique tout.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’État vise à protéger les parents en apportant certaines modifications. Des évolutions qui réjouissent les familles. D’autant plus qu’elle concerne, par exemple, les congés maternité et paternité, ou encore les retraites. 

On fait le point avec vous sur tous ces changements qui vous concernent peut-être. Il est important de se tenir au courant concernant l’évolution de vos droits.

Réforme des retraites et avantages pour les parents

Vous connaissez la fameuse réforme des retraites. Celle qui est à l’origine de tant de manifestation partout en France. Malgré la colère populaire, le gouvernement n’a pas changé son fusil d’épaule. Ainsi, cette réforme n’est plus un projet, mais une réalité. Les Français doivent travailler deux ans de plus. En effet, l’âge légal de départ sera de 64 ans d’ici à 2030. 

On le sait, les mères de famille sont particulièrement touchées par cette mesure. Par conséquent, le gouvernement a mis en place des compensations. En effet, les trimestres de congé maternité sont désormais tous pris en compte pour le calcul de la retraite. De quoi, enfin, supprimer les trous de carrière pour les mères de familles nombreuses. Cela permet, in fine, d’améliorer le montant de leur pension.

À voir Les stratégies efficaces pour augmenter votre retraite Agirc-Arrco et gagner plus chaque mois

En outre, les mères et les pères qui ne peuvent pas prendre leur retraite avant l’âge de 64 ans en raison de la réforme peuvent bénéficier d’une surcote parentale maximale de 5%, appliquée sur le montant de la retraite du régime de base. Cela est conditionné par la justification d’au moins un trimestre acquis grâce à leurs enfants.

Retraite complémentaire : une surcote intéressante

Les parents peuvent profiter d’une surcote pour leur retraite complémentaire. Pour en profiter, ils doivent avoir au moins 63 ans. Entre 63 et 64 ans, ils bénéficient d’un avantage de 1,25% par trimestre supplémentaire. De quoi arriver à 5% sur une année. 

Cette surcote sur la retraite complémentaire concerne uniquement les parents d’au moins un enfant. Chaque année, ils reçoivent un document de l’Agirc-Arrco qu’ils doivent remplir pour mettre à jour leur situation parentale. En effet, cette surcote se termine quand l’enfant n’est plus à la charge des parents. 

Cependant, une autre surcote prend le relai. Cette dernière concerne les parents d’au moins trois enfants. Elle est possible dès que le troisième enfant atteint l’âge de 16 ans. Ces deux surcotes ne peuvent pas se cumuler.

Mesures pour les parents d’enfants gravement malades ou handicapés

Mais il n’y a que pas que la retraite qui change. En effet, la loi du 19 juillet 2023 introduit des mesures pour renforcer la protection des parents qui s’occupent d’enfants malades ou handicapés.

À voir Augmentation de 10% de votre retraite si vous envoyez ces documents au plus vite

Ainsi, pour l’emploi, cette loi facilite l’accès au télétravail (l’employeur doit justifier un potentiel refus). Les parents sont protégés contre le licenciement pendant le congé de présence parentale, sauf en cas de faute grave. Enfin, ils peuvent s’absenter 

En outre, tous les parents pourront profiter d’un nouveau congé familial à partir de 2025. Ce dernier offrira aux parents la possibilité de bénéficier d’un congé rémunéré à la suite du congé maternité ou paternité. Ce congé ne remplacera pas l’actuel congé parental, mais devrait offrir une meilleure rémunération.

Vous aimez ? Partagez !