Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette taxe explose : 38 millions de Français touchés, l’astuce pour réduire son impact sur vos finances

Cette taxe explose : 38 millions de Français touchés, l’astuce pour réduire son impact sur vos finances

Des millions de Français vont voir une augmentation de cette taxe. Voici comment atténuer l'impact de ce changement !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La flambée des prix à la consommation affecte non seulement la vie des gens, mais aussi les finances publiques. Chaque année, afin d’éviter un déficit significatif dans ces dernières, on révise une taxe spécifique pour l’adapter à l’inflation. En 2024, le même scénario se reproduit, mais il y a une possibilité d’atténuer les impacts du choc. Voici toutes les informations !

Taxe : Une revalorisation faite chaque année

Pour la troisième fois, la taxe d’habitation connaîtra une revalorisation qui s’adapte au niveau de l’inflation. En effet, ces deux dernières années, le gouvernement a procédé à une augmentation très importante de cette facture qui concerne plus de 57 % de la population française.

En 2023, par exemple, l’État a ajusté la taxe foncière d’environ 7,1 %. Un relèvement qui était déjà très lourd pour les contribuables. Cependant, les autorités ont appliqué une majoration supplémentaire via l’impôt local.

En effet, pour renflouer les caisses des communes, le gouvernement leur donne le droit de modifier une dernière fois cette taxe. D’ailleurs, les dirigeants ont pris cette mesure afin de compenser la perte de revenus liée à l’impact de l’inflation. Mais elle vise aussi à avancer progressivement vers la suppression de la taxe foncière.

À voir « Pas de hausse d’impôts cette année », pourtant ces taxes explosent en 2024

L’année dernière, les habitants de certaines communes ont dû payer des impôts locaux en plus de l’augmentation par rapport à l’inflation. C’est le cas des Parisiens, qui ont subi une majoration de 52,9 % de leur facture. Mais cela s’est également produit dans d’autres villes comme Grenoble ou Troyes.

L’impôt foncier sera encore plus fort cette année

Pour cette année, l’INSEE, l’institut national français de la statistique, indique que le niveau de l’inflation nationale a de nouveau bondi. Elle atteint exactement 3,7 %. Pour suivre ce niveau des prix à la consommation, la taxe foncière a été portée à 3,9 %.

Certes, il s’agit d’une hausse beaucoup moins importante que celle de l’année dernière. Cependant, elle se classe parmi les cinq plus fortes progressions de la taxe de ces 40 dernières années. Une mesure qui s’appliquera à la facture de tous les propriétaires de terrain.

Mais les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là ! À ce relèvement de la taxe s’ajoute le pourcentage décidé par l’autorité locale. En effet, Frédéric Zumbic , juriste à l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers a fait une déclaration à ce sujet.

Selon lui, il est probable que la majorité des communes voteront en faveur d’une augmentation supplémentaire de la taxe foncière. Puisque, dès cette année 2024, l’impôt foncier représentera 63 % de l’ensemble des recettes communales.

À voir Nouvelle hausse de cette taxe pour les propriétaires : à quoi vous devez vous attendre

Taxe : Cette astuce permet d’alléger le paiement

La hausse des prix des produits, ajoutée à la progression des taxes foncières risque d’être difficile pour votre porte-monnaie. Heureusement, il existe un moyen d’alléger les paiements. Au lieu de procéder à un paiement unique, il est possible d’étaler le versement sur plusieurs échéances.

Dans ce cas, vous devez faire une demande de mensualisation de la taxe foncière. Cette démarche peut se faire en ligne. Il suffit pour cela de se rendre sur le site « impot.gov.fr« . Puis, dans la rubrique « Paiements« , sélectionnez l’option « Adhérer au prélèvement mensuel« .

Vous aimez ? Partagez !