Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite, RSA, salaire : toutes les revalorisations et dates d’augmentation prévues en 2024

Retraite, RSA, salaire : toutes les revalorisations et dates d’augmentation prévues en 2024

Cette année, plusieurs aides sociales, notamment pour les retraités, vont connaître des hausses importantes. Voici les détails.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le gouvernement a présenté en septembre dernier le projet de loi de finances 2024. Le projet contenait plusieurs dispositions visant à revaloriser les revenus des Français. Ces mesures concernent aussi bien les actifs, les retraités que les bénéficiaires de minima sociaux.

Soutenant le pouvoir d’achat face à la hausse des prix, elles visent aussi à reconnaître le travail des agents publics. C’est notamment le cas des enseignants. Ce budget aura également des impacts importants sur les finances publiques. Nous faisons le point sur les dates, les montants et les conséquences de ces augmentations.

Une hausse des pensions de retraite

Les retraités peuvent profiter d’une revalorisation de leur pension dès ce mois de janvier 2024. Les pensions de base augmentent, en effet, de 2,5 %. Ce qui correspond au niveau de l’inflation prévue pour 2023.

Les pensions complémentaires, quant à elles, seront en hausse de 1,5 %. C’est conformément à l’accord signé en 2019 entre les partenaires sociaux.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Ces hausses permettent ainsi aux séniors de préserver leur pouvoir d’achat. Elles compensent, en outre, la faible revalorisation de 0,4 % intervenue en 2023.

Une augmentation des salaires des fonctionnaires

Outre les retraités, les fonctionnaires ont également vu leur salaire augmenter de 5 points d’indice depuis le 1er janvier 2024. Cette mesure s’ajoute à celle de l’année précédente, qui avait porté le point d’indice à 1,5 % et favorisé les bas salaires.

Le gouvernement estime que la hausse de salaire sera de 4,4 % en moyenne pour les agents publics. Cette revalorisation sera particulièrement significative pour les enseignants, qui bénéficieront d’une promesse d’Emmanuel Macron au printemps.

Un enseignant avec 7 ans d’ancienneté gagnera ainsi au moins 266 euros nets de plus par mois entre janvier 2023 et janvier 2024, selon les estimations du ministère de l’Éducation nationale.

Une revalorisation des minima sociaux

Le projet de loi de finances 2024, présenté par le gouvernement en septembre dernier, prévoit une revalorisation de 4,6 % des minima sociaux à partir du 1er avril 2024. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Économie sur X (anciennement Twitter).

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Cette mesure touche le revenu de solidarité active (RSA), la prime d’activité, le minimum invalidité et le minimum vieillesse (Aspa). Elle concerne également l’allocation équivalent retraite de remplacement (AER-R) et l’allocation aux adultes handicapés (AAH).

Le RSA augmentera donc de 28 euros par mois, pour s’élever à 630 euros pour une personne. Que ce soit en métropole ou dans les départements d’Outre-mer, à l’exception de Mayotte.

En outre, les bourses sur critères sociaux de l’enseignement supérieur connaîtront une hausse de 37 euros minimum par mois. Cela concerne l’année universitaire 2023-2024, avec une aide supplémentaire de 30 euros par mois pour les étudiants boursiers en Outre-mer.

Des mesures favorables aux retraités

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a affirmé sur X que le projet de loi de finances 2024 visait à « protéger les Français contre l’inflation ». C’est pourquoi le gouvernement a prévu d’augmenter le salaire des fonctionnaires, les pensions de retraite, le RSA ou encore les bourses étudiantes pour cette année.

Ces revalorisations sont conformes à ce que prévoit la réglementation. Le projet de loi de finances 2024 a été présenté en Conseil des ministres puis face aux journalistes lors d’un point presse.

Vous aimez ? Partagez !