Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Tout savoir sur ces nombreuses aides que l’Agirc-Arrco peut vous verser à la retraite

Tout savoir sur ces nombreuses aides que l’Agirc-Arrco peut vous verser à la retraite

Les retraités peuvent, grâce à l'Agir-Arrco, profiter d'un certain nombre d'aides. Ces dernières rendent le quotidien plus serein.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Maintien à domicile, aides financières… les organismes de retraite complémentaire Agirc Arrco proposent un large éventail de soutiens. Il est impératif de bien connaître ces aides pour y prétendre. Elles peuvent vous rendre le quotidien plus facile, d’autant plus qu’elles visent à favoriser l’autonomie et l’indépendance.

Or, on le sait, les Français veulent vieillir chez eux. Mais, parfois, cela demande de faire des travaux. Ces aides peuvent vous aider en ce sens. On fait le point avec vous pour savoir si vous pouvez y prétendre ou non.

Retraite : profiter d’une aide à domicile temporaire

Que ce soit en raison d’une blessure, d’une convalescence, ou de l’absence de votre aidant, vous avez la possibilité de solliciter une assistance à domicile temporaire (10 heures réparties sur six semaines) pour la réalisation de tâches telles que les courses, les repas et le ménage. Les retraités apprécient notamment la mise en place rapide du service. En effet, cela ne prend que 48 heures. 

Cette aide concerne les retraités qui ont 75 ans et plus. Pour la percevoir, ils ne doivent pas en plus toucher l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou un Plan d’actions Personnalisé (PAP).

À voir Retraite : ce gros changement à prévoir pour le versement de votre retraite suite à une proposition de loi

Il est également envisageable de demander une aide financière en cas de situation ponctuelle particulièrement délicate.

Adapter son domicile pour vivre une meilleure retraite

Le service Diagnostic Bien chez moi propose l’intervention d’un ergothérapeute pour auditer votre logement. Il peut ainsi identifier les facteurs de risques d’accidents domestiques et suggérer des solutions.

Comme pour l’aide précédente, il faut respecter certaines conditions. Ainsi, cela concerne uniquement les retraités de 75 ans et plus ne bénéficiant pas de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Si des travaux s’avèrent nécessaires, le financement doit être sollicité auprès de l’Assurance Retraite.

Si, au contraire, vous avez besoin d’une place en maison de retraite, vous pouvez soumettre une demande à votre caisse. L’Agirc-Arrco est propriétaire de près de 90 établissements pour personnes âgées et a établi des partenariats avec plus de 3 000 établissements en France.

Pour encourager le lien social

Si vous recherchez de la compagnie pour discuter, vous balader, ou vous aider à faire vos courses, deux dispositifs sont disponibles.

À voir APL : attention, le montant que vous touchez va baisser pour ces Français, les concernés

Le premier est le Service Civique Solidarité Seniors. Il implique la visite de jeunes qui offrent leur aide de manière conviviale. Pour qui ? Les retraités à partir de 65 ans.

Ensuite, avec Sortir Plus, bénéficiez de l’accompagnement d’une personne agréée lors de rendez-vous médicaux, de promenades, ou de visites familiales, à pied ou en voiture, dans la limite d’une enveloppe de 450 € par an. Pour qui ? Les retraités de 75 ans et plus, quel que soit leur niveau d’autonomie.

Les retraités ne sont pas les seuls à percevoir des aides. Il y en a aussi pour les aidants familiaux. Ainsi, le site Ma Boussole Aidants (maboussoleaidants.fr) répertorie l’ensemble des solutions disponibles à proximité (démarches, aides et soins à domicile, solutions de répit, groupes de parole, prévention santé…).

Ces prestations permettent aux retraités et à leurs proches de vivre plus sereinement. Les seniors se sentent mieux chez eux et peuvent même faire de nouvelles rencontres.

Vous aimez ? Partagez !