Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite de base : les montants minimum et maximum de ce dispositif

Retraite de base : les montants minimum et maximum de ce dispositif

Vous voulez en savoir plus sur la retraite de base et ses conditions ? Voici les montants que vous pouvez obtenir !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Dans le contexte actuel, les seniors se trouvent parmi les personnes les plus vulnérables. Avec l’inflation qui ne cesse d’augmenter, leurs revenus ne leur suffisent plus pour combler leurs dépenses. Voilà pourquoi le gouvernement annonce une hausse dans leur retraite de base. Voici alors les fourchettes des montants que vous pourriez obtenir !

Retraite de base : Comment cela fonctionne-t-il ?

Une fois qu’un salarié se retire du monde professionnel, il reçoit une pension initiale venant de sa caisse. Il s’agit de la retraite de base qui s’adresse à toute personne qui vient d’avoir une carrière bien remplie. Comme les autres dispositifs pour les seniors, celui-ci possède un plafond et un plancher.

La retraite de base maximale dépend du plafond annuel de la Sécurité sociale ou PASS. Ainsi, le senior a droit à la moitié du montant maximum de la Sécurité sociale. L’année dernière, ce montant s’élevait à 21 996 euros. Les assurés peuvent alors espérer une somme plus importante pour cette année !

Il existe une exception à ce montant si le senior se trouve en cas de surcote. Ainsi, il peut obtenir une pension supérieure au plafond de 50 % du PASS. D’autre côté, seuls ceux qui bénéficient d’un taux plein ont droit au montant minimum de la retraite de base.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

L’État veut assurer une meilleure répartition de ses richesses. Voilà qui explique cette condition un peu particulière. Pour obtenir une retraite à temps plein, l’assuré doit avoir fait une carrière complète. Il doit alors valider les trimestres nécessaires et atteindre l’âge que la loi établit.

Un autre montant dans le cadre du régime aligné

Afin d’avoir une idée précise du montant de votre retraite, il vaut mieux réaliser une simulation en ligne. D’ailleurs, il existe de nombreux organismes qui fournissent ce genre de service à titre gratuit. Par la même occasion, l’assuré peut savoir s’il a droit à la carrière complète ou non.

La carrière complète joue un rôle majeur dans la pension de retraite. De nombreuses personnes aspirent à l’obtenir. D’où les contestations de l’année dernière face à la réforme venant du gouvernement. Outre les conditions mentionnées plus haut, il existe d’autres critères à respecter.

En vue d’obtenir la carrière complète, le senior doit solder certaines parties de sa pension. Cela concerne les régimes de base et complémentaire. L’assuré doit également bénéficier d’une pension de retraite inférieure au plafond. En 2023, ce montant s’élevait à 1 352,23 euros.

Dans un régime aligné, le plancher de la retraite de base correspond au minimum contributif. Ce montant s’élève à 8 509,60 euros par an, soit 709,13 euros par mois. Mais si l’assuré valide 120 trimestres ou plus, ce montant s’élève alors à 847,57 euros par mois.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Retraite de base : Quels sont les différents types de trimestres ?

Quel que soit le régime où l’ex-salarié s’inscrit, tous les calculs de la retraite se jouent sur les trimestres. Il s’agit des périodes d’assurance qu’il a validés. Cela inclut les trimestres rachetés, les trimestres assimilés, ou validés par présomption. On note aussi les périodes qu’il a passées à l’étranger.

Il existe aussi d’autres types de trimestres, à savoir les périodes reconnues. Le senior doit ensuite fournir les justificatifs nécessaires afin de valider ses majorations. Les autorités comptabilisent chaque type de trimestre en fonction de leur nature. Ainsi, le calcul de la retraite de base se fait de manière transparente.

Vous aimez ? Partagez !