Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôts : cette réforme va vous faire gagner de I’argent en 2024

Impôts : cette réforme va vous faire gagner de I’argent en 2024

En 2024, la moitié des Français paiera moins d'impôts. Comment est-ce possible ? C'est grâce à l'inflation.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’année se termine et le calcule pour l’impôt sur le revenu va pouvoir se faire. Chaque année, les Français doivent payer une certaine somme en fonction de l’argent qu’ils ont gagné les douze derniers mois. En 2023, l’inflation a frappé le pays. Aujourd’hui, les citoyens savent qu’ils doivent payer plus cher, pour tout.

Mais aujourd’hui, une lueur d’espoir intervient. Un changement va permettre à la moitié des Français de faire des économies. Comment ? Grâce à l’inflation. Et oui, c’est bien la hausse des prix qui va vous faire économiser. Et vous allez comprendre, c’est logique.

Les Français vont payer moins d’impôts ?

Réaliser des économies grâce à l’inflation peut sembler paradoxal, mais en France, c’est précisément l’impact de l’inflation qui conduit aux économies dont nous allons discuter.

En effet, l’inflation devrait flirter avec les 5% cette année. Mais comment la hausse des prix peut-elle être bénéfique pour les Français ? La réponse réside dans le barème de l’impôt sur le revenu.

À voir Impôts : 4,2 millions de contribuables français vont recevoir un virement, les concernés

Chaque année, les contribuables s’acquittent de l’impôt sur les revenus de l’année précédente, c’est-à-dire l’impôt 2024 basé sur les revenus de 2023 (salaires, pensions, rentes, etc.). 

Après avoir pris en compte les déductions fiscales, l’administration fiscale divise le montant par le nombre de parts du quotient familial. Elle obtient ainsi le « revenu net imposable ». Ce revenu est ensuite soumis au barème de l’impôt sur le revenu, composé de cinq tranches, chacune correspondant à un taux d’imposition différent.

Un changement dans les barèmes de l’impôt

Mais à quel moment les Français font-ils des économies ? Rappelez-vous, l’année dernière, une inflation record de 5,4% frappait la France de plein fouet. Alors, le gouvernement a pris la décision de revaloriser le barème de l’impôt sur le revenu du même pourcentage. 

Cette année, le gouvernement a décidé de reconduire cette mesure. En pratique, cela se traduira par une réduction de l’impôt sur le revenu pour environ 40 millions de contribuables, soit près de la moitié de la population française, permettant à bon nombre d’entre eux de réaliser des économies.

Plus précisément, l’entrée dans la première tranche d’imposition (11%) est désormais fixée à 11 294 euros, comparé à 10 777 euros en 2023. Les seuils des tranches suivantes (30%, 41%, 45%) ont également été ajustés à la hausse. Ces augmentations des seuils seront bénéfiques pour des millions de Français.

À voir Impôts : les chances d’avoir un contrôle fiscal se sont multipliées, voici pourquoi

Qui ne va pas faire des économies ?

En bref, seuls les contribuables qui enregistrent une augmentation de revenus supérieure à 4,8% en 2023 verront une hausse de leurs impôts. Cependant, celle-ci sera moins significative que si le gouvernement n’avait pas fait évoluer à la hausse le barème.

En revanche, tous les foyers fiscaux ayant connu une augmentation de revenus inférieure à 4,8%, une stagnation de leurs revenus, ou une baisse de gains en 2023, bénéficieront d’une réduction d’impôts en 2024.

Les foyers fiscaux faiblement imposés profiteront davantage. En effet, certains seront désormais non imposables grâce aux nouveaux barèmes. À titre d’exemple, selon la DGFIP, une personne célibataire avec un revenu imposable stable de 30 000 euros économisera 308 euros en 2024 par rapport à l’année précédente. Ces économies sont les bienvenues pour les Français qui en ont besoin.

Vous aimez ? Partagez !