Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Taxe foncière : cette augmentation prévue en 2024 qui va en faire rager plus d’un

Taxe foncière : cette augmentation prévue en 2024 qui va en faire rager plus d’un

Bonne ou mauvaise nouvelle pour les propriétaires ? On connaît la revalorisation pour la taxe foncière pour l'année 2024.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Certains disent que les Français sont les champions des impôts. Ou plutôt l’État français. Alors dans les faits, ce n’est pas la stricte réalité. Mais, en effet, les Français doivent payer un certain nombre d’impôts. Certains sont spécifiques, comme la taxe foncière qui concerne uniquement les propriétaires. 

Et ces derniers risquent de ne pas être de très bonne humeur avec cette récente annonce. Le prix de la taxe foncière évolue chaque année. Et après une forte évolution à la hausse en 2023, le prix va-t-il encore augmenter en 2024 ?

La taxe foncière, c’est quoi ?

Avant toute chose, commençons par définir ensemble la taxe foncière. Il s’agit donc d’un impôt local français que les propriétaires doivent payer une fois par an. Cet impôt participe au financement des collectivités territoriales.

Comment se calcule le montant de l’impôt ? C’est simple, la base d’imposition de la taxe foncière est la valeur cadastrale du bien. C’est l’administration fiscale qui établit cette valeur. Ce qui la détermine, c’est la nature du bien, sa localisation ou encore sa surface.

À voir Taxe foncière 2024 : la bonne nouvelle est tombée pour les propriétaires, à quoi vous attendre

Pour vous donner un exemple concret, un propriétaire d’une petite maison dans le Gers ne paiera pas la même taxe foncière que le propriétaire d’un loft parisien. En effet, le prix du loyer qu’il pourrait faire payer n’est pas du tout le même.

Pour obtenir le montant de la taxe foncière, il faut multiplier la valeur cadastrale du bien par le taux d’imposition que fixent les collectivités locales. Ces taux peuvent varier d’une année à l’autre. Mais tout le monde se rappelle l’année 2023.

En 2023, une augmentation historique

En 2023, tous les propriétaires ont payé une taxe foncière bien plus chère. Pour une raison très simple. Du fait de la revalorisation de 7,1% de la valeur locative au niveau national. Il s’agissait alors de la plus forte hausse en près de quarante ans.

Ensuite, pour le taux d’imposition des communes, ce n’était pas la même hausse pour tout le monde. 14% des municipalités ont augmenté le taux pour lutter contre l’inflation. Dans certains cas, la hausse était spectaculaire.

C’est le cas dans la petite commune de Charmes-en-l’Angle, dans la Haute-Marne. Les propriétaires ont vu les taux s’envoler à +114%. Oui, vous avez bien lu. De quoi, donc, craindre le pire pour l’année 2024.

À voir Taxe foncière en hausse : les Français qui seront touchés par l’augmentation prévue en 2024

Les prévisions pour la taxe foncière en 2024

La taxe foncière connaîtra une augmentation d’au moins 3,9% l’année prochaine, selon les données officielles publiées par l’Insee le 15 décembre. Initialement, les experts tablaient sur un indice de 3,8% dans la publication provisoire du début du mois, mais l’institution a légèrement ajusté ce chiffre.

Bien que cette augmentation soit inférieure aux prédictions de certains spécialistes, qui tablaient sur 4,5%, et bien moindre que les 7,1% appliqués en 2023, elle doit être considérée avec prudence. En effet, le montant final de la taxe dépend également des taux qui seront votés par les conseils municipaux en mars de l’année prochaine.

Malgré le maintien de taux identiques par 85% des communes cette année, l’incertitude persiste quant à la décision des élus au printemps. Les propriétaires immobiliers espèrent que les conseils municipaux opteront pour la modération fiscale en 2024.

Vous aimez ? Partagez !