Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   4 astuces méconnues pour augmenter vos revenus et vivre sereinement votre retraite

4 astuces méconnues pour augmenter vos revenus et vivre sereinement votre retraite

Vous souhaitez améliorer votre niveau de vie pendant la retraite ? Il existe des solutions simples et efficaces pour booster vos revenus.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La retraite est souvent synonyme de baisse de revenus, ce qui peut ainsi nuire à votre qualité de vie. Heureusement, il existe des conseils efficaces pour améliorer votre situation financière et profiter pleinement de vos années de repos. Découvrez ces 4 astuces méconnues qui peuvent faire la différence.

Le cumul emploi-retraite

Si vous souhaitez continuer à exercer une activité professionnelle après votre départ à la retraite, vous pouvez bénéficier du cumul emploi-retraite. Ce dispositif vous permet en effet de percevoir vos pensions de base et complémentaires tout en travaillant. Il existe deux formes de cumul.

1.Le cumul intégral

Vous pouvez cumuler sans limite de ressources si vous avez atteint l’âge légal de départ et liquidé tous vos droits aux allocations.

À voir Retraite : 8 solutions pour obtenir facilement des trimestres sans travailler plus, les concernés

2.Le cumul partiel

Vous pouvez cumuler sous certaines conditions de ressources, qui dépendent de votre statut (salarié, fonctionnaire, indépendant…).

L’économie collaborative pendant la retraite

L’économie collaborative, ou économie du partage, est un moyen simple et convivial de gagner de l’argent en échangeant des services ou des biens avec d’autres particuliers. Il existe de nombreuses plateformes qui vous permettent de proposer ou de trouver des offres adaptées à vos besoins en tant que retraité. Voici quelques exemples :

1.La location saisonnière de son logement

Vous pouvez louer votre résidence principale ou secondaire sur des sites comme Airbnb, Abritel ou Booking.com lorsque vous partez en vacances ou que vous êtes absent pour une longue durée. Ces revenus locatifs doivent être déclarés aux impôts, mais ils peuvent vous apporter un complément de revenus appréciable.

À voir Retraite : une bonne nouvelle attend enfin les pères de familles ?

2. Le covoiturage

Pensez à partager vos frais de transport avec d’autres voyageurs en proposant des trajets sur des plateformes comme BlaBlaCar. Vous faites ainsi des économies sur votre budget de carburant.

3.La location de matériel

Vous pouvez aussi louer vos outils ou équipements dont vous ne vous servez pas à d’autres particuliers sur des sites comme AlloVoisins, Zilok ou Kiwiiz. Vous rentabilisez ainsi vos biens et vous rendez service à d’autres personnes.

Des placements financiers profitables à la retraite

Il existe une autre astuce pour augmenter vos revenus de retraite, qui vous aidera à bien gérer votre épargne financière. Ces options vont ainsi vous faire bénéficier de revenus complémentaires issus de vos placements. Il existe plusieurs solutions qui peuvent vous convenir.

1.L’assurance-vie

C’est un placement qui vous offre une fiscalité avantageuse et qui vous permet de réaliser des rachats partiels ou totaux pour compléter vos revenus. Vous pouvez choisir entre différents supports d’investissement selon votre profil de risque.

2.La SCPI (société civile de placement immobilier)

Il s’agit d’un placement qui vous permet d’investir dans l’immobilier locatif sans vous occuper de la gestion. Vous recevez alors des revenus fonciers réguliers proportionnels à votre mise de départ.

3.Le PEA (Plan d’épargne en actions)

Ce placement permet au retraité d’acheter des actions d’entreprises européennes sans payer d’impôt sur les dividendes pendant la durée du placement. Attention toutefois : le retrait avant 5 ans entraîne la clôture du plan et la perte de l’avantage fiscal.

Racheter des trimestres pour avoir un taux plein

Si vous n’avez pas cotisé suffisamment pendant votre carrière, vous pouvez racheter des trimestres manquants pour compléter votre durée d’assurance. Il vous permettra ainsi de bénéficier d’un taux plein de retraite.

Le rachat est possible si vous avez eu des périodes de faible revenu ou d’inactivité professionnelle. Vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres (soit 3 ans) auprès des caisses qui gèrent votre pension principale (CNAV, MSA, RSI…).

Vous aimez ? Partagez !