Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Revalorisation des retraites, salaires, aides…. : les hausses attendues en 2024

Revalorisation des retraites, salaires, aides…. : les hausses attendues en 2024

La loi de finances 2024 prévoit des revalorisations dans plusieurs domaines. Les salaires, les retraites, les différentes allocations, voici les hausses annoncées pour 2024.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Malgré les efforts de l’État, un grand nombre de foyers français ont toujours du mal à joindre les deux bouts. L’inflation continue de mener la danse et le pouvoir d’achat dégringole. C’est la raison pour laquelle, le gouvernement se sent obligé de revaloriser les différents revenus des citoyens. Pour 2024, une revalorisation des retraites, des salaires et plusieurs autres aides financières seront à mettre en place.

Retraites, salaires, allocations… voici la revalorisation prévue pour 2024

Le mercredi 27 septembre 2023 a marqué les Français. Ce jour où le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et son homologue des Comptes publics Thomas Cazenave ont présenté le projet de loi de finances 2024. Ainsi, on modifiera plusieurs mesures pour l’année à venir. On indique d’ailleurs une revalorisation des retraites, des salaires et des aides financières dans ce projet.

Il est à rappeler que cette annonce de revalorisation des retraites, des salaires et des aides sociales est aussi disponible sur le réseau social du ministre de l’Économie. « Nous protégeons les Français contre l’inflation » écrit-il sur X (anciennement Twitter). Ainsi, ce projet de loi de finances 2024 permet de préserver le pouvoir d’achat des Français malgré les crises.

Ce jour-là également, le chef de l’État, Emmanuel Macron, a présenté la même loi lors du Conseil des ministres. Cela dit, avant son exécution, il faut que le Parlement en fasse la validation. Le projet de loi de finances a une importance capitale. En effet, on parle ici du budget 2024 de la France. C’est l’un des piliers des contrats sociaux (salaires, retraites, aides sociales, etc.).

À voir Retraités : bonne nouvelle concernant votre pension, les Français concernés

Pour 2024, le gouvernement prévoit une croissance de 1,4% contre 1% en 2023. Il anticipe aussi un recul de 2,6% de l’inflation si on était à 4,9% en 2023. Et cela grâce à l’effort de maîtrise des dépenses publiques. La stabilité de solde public de 4,9% du produit intérieur brut (PIB) en 2023 sera réduite à 1,4% en 2024. Le gouvernement prévoit également de baisser le déficit budgétaire de l’État (145 milliards d’euros en 2023 et 20 milliards pour la prévision de 2024).

Voici les revalorisations prévues pour l’année 2024

L’augmentation des salaires vient en tête de liste. En effet, pour préserver le pouvoir d’achat, il est impératif de revoir les salaires de certains étudiants employés, notamment ceux de la Fonction publique. Surtout ceux qui vont profiter de 5 points d’indice supplémentaires. Et cela prendra forme dès le 1er janvier 2024. On leur promet alors une hausse de 1,4%.

La revalorisation des retraites vient à la seconde place. Les pensions connaîtront une hausse de 5,2% dès le 1er janvier 2024. Il est à préciser que cette revalorisation concerne toutes les retraites et tous les régimes.

Les bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) vont aussi connaître des changements en 2024. On prévoit une hausse de 28 euros par mois pour les allocataires de cette aide sociale, soit un montant aux alentours de 630 euros pour les résidents de la métropole.

Il n’y a pas que les salaires, retraites et le RSA qui connaîtront une hausse. La Prime d’activité fait aussi partie de la panoplie. On prévoit une hausse de 4,6%. Par contre, on ne l’appliquera qu’à partir du 1er avril 2024.

À voir Retraite : toutes les aides que vous oubliez de réclamer, vous pouvez en bénéficier dès maintenant

D’autres dispositifs en dehors des retraites

Le gouvernement a tout prévu dans ce nouveau projet de loi des finances. La revalorisation ne concerne pas uniquement les salaires et les retraites, mais aussi plusieurs aides financières. Le minimum invalidité, le minimum vieillesse, l’allocation équivalent retraite de remplacement (AER-R) ou encore l’allocation aux adultes handicapés (AAH) connaîtront une revalorisation à 4,6%.

Le gouvernement promet un nouveau barème d’imposition aux ménages. Il sera calculé sur l’inflation et revalorisé de 4,8%. Par contre, on n’appliquera ce dispositif qu’en 2025. En tout cas, les promesses du nouveau projet de loi des finances 2024 s’annoncent plutôt bénéfiques pour une grande partie des Français. La révision des salaires, des retraites et des allocations sera un grand coup de pouce pour les concernés.

Vous aimez ? Partagez !