Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Ces aides de la CAF que beaucoup oublient de réclamer et que vous pouvez percevoir maintenant

Ces aides de la CAF que beaucoup oublient de réclamer et que vous pouvez percevoir maintenant

Ces aides de la CAF sont méconnues. Pourtant, vous pouvez les réclamer. Voici tous les détails dans cet article !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Face à l’inflation incessante, de nombreux foyers français n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Ainsi, pour les aider à remonter la pente et améliorer leur pouvoir d’achat, le gouvernement met en place des dispositifs d’aides financières. Ces aides sont distribuées par la CAF aux familles les plus démunies. Cependant, il existe des allocations méconnues ou que vous avez oubliées, mais que vous pouvez réclamer.

CAF : Découvrez ces aides financières que vous pouvez réclamer !

En ce temps de crise, vous ne pouvez pas vous permettre de faire une impasse sur les allocations familiales. Il faut savoir que la CAF dispose de prestations variées pour venir en aide aux familles modestes. Et les aides sociales sont accessibles à tous les Français.

Malgré l’effort de l’État, certains foyers négligent les allocations familiales octroyées par la CAF. Non pas parce qu’ils n’en ont pas besoin, mais plutôt parce qu’ils ignorent leur existence. Dans la plupart des cas, les bénéficiaires pensent que le versement se fait en automatiquement.

Pourtant, il existe des aides financières de la CAF qui nécessitent quelques interventions de la part des bénéficiaires. Même si celles-ci sont versées de manière automatique, les allocataires ont besoin de renseigner quelques informations les concernant. Cela est surtout nécessaire pour définir le montant que la CAF doit lui verser.

À voir 635 € versés par la CAF sans aucune démarche à faire, les concernés

De nombreux dispositifs d’aides sont mis en place pour améliorer les conditions de vie des familles modestes. Toutefois, elles sont nombreuses à ne pas faire la réclamation auprès de la CAF, même si elles sont éligibles à ces allocations. Ces aides financières suivantes figurent parmi lesquelles vous êtes peut-être bénéficiaire.

Ces allocations figurent parmi vos droits !

Saviez-vous qu’il existe une allocation de la CAF qui vous permet de payer vos loyers ? Il s’agit des Aides Personnalisées au Logement (APL). Le montant de cette aide financière est calculé à partir des revenus du ménage, du loyer et de la composition de la famille. Cette dernière option inclut le nombre d’adultes et d’enfants (et leurs âges). L’APL propose le paiement d’une partie de votre loyer.

L’allocation de Logement Familial (ALF) est une autre aide financière, moins connue. Ce dispositif de la CAF s’adresse aux familles avec un enfant handicapé, aux couples sans enfants et aux femmes enceintes célibataires. Il est à souligner que l’APL et l’ALF sont deux aides cumulables. Et les familles modestes qui ne sont pas éligibles à ces deux dispositifs ont l’Allocation du Logement Social.

Ces aides financières de la CAF sont précieuses pour les familles qui vivent dans la précarité. Alors, il ne faut pas laisser passer ces coups de pouce. Renseignez-vous auprès de la CAF et faites la demande si vous n’avez pas encore reçu votre aide.

Les personnes handicapées bénéficient de l’allocation aux Adultes handicapés (AAH) avec la présentation d’un handicap significatif. Elles doivent également avoir l’âge requis (plus de 20 ans ou plus de 16 ans s’ils sont à la charge de leurs parents). Le montant de cette aide de la CAF dépend du nombre d’enfants dans le foyer. Et le taux d’incapacité est différent pour chaque individu. Les revenus du conjoint n’entrent donc plus dans le calcul depuis le mois d’octobre dernier.

À voir CAF : cette aide peut atteindre 2000€ dans ces départements, les Français concernés

CAF : Ces autres aides peu connues peuvent vous aider !

Les enfants handicapés bénéficient d’une aide financière. Il s’agit de l’Allocation d’Éducation de l’Enfant handicapé (AEEH). Il faut savoir que la CAF dispose de plus de dix aides financières distribuées chaque mois. Mais les plus courantes sont donc celles qui concernent la famille et le logement.

Les Revenus de Solidarité Active sont l’une des allocations les plus populaires de la CAF. Mais ce qu’une grande partie ignore, c’est l’existence des Revenus de Solidarité Active jeune. Cette dernière est d’ailleurs accessible aux personnes âgées de 18 à 25 ans, à condition d’un faible revenu, voire son absence. Pour connaître votre éligibilité à toutes ces allocations, renseignez-vous auprès de la CAF et suivez les instructions.

Vous aimez ? Partagez !