Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Mauvaise nouvelle impôts : ces communes où la taxe foncière pourrait augmenter énormément

Mauvaise nouvelle impôts : ces communes où la taxe foncière pourrait augmenter énormément

Les propriétaires ne seront pas ravis d'apprendre la nouvelle. Plusieurs communes augmentent leur taxe foncière.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Chaque année, les propriétaires doivent s’acquitter de la taxe foncière. Il s’agit d’un paiement obligatoire qui alourdit la charge des ménages. Mais une mauvaise nouvelle risque d’aggraver la situation. Cette année, plusieurs collectivités locales ont décidé d’augmenter leur facture sur cette taxe. La hausse pourrait être très importantes.

Les propriétaires vont payer plus de taxe foncière que jamais

La taxe foncière est un impôt sur les biens immobiliers, qu’il s’agisse de terrains bâtis ou non bâtis. Elle s’adresse à tous les propriétaires de biens immobiliers en France. Chaque année, le gouvernement révise le montant de la taxe, en l’indexant sur l’indice des prix à la consommation.

Depuis 2022, cette taxe foncière n’a cessé d’augmenter, au même rythme que l’inflation. L’augmentation de 2023 a été la plus importante. L’année dernière, le taux d’augmentation était en effet de plus de 7,1 %. Cette année encore, le gouvernement a procédé à une nouvelle augmentation.

En effet, les paiements ont augmenté cette année de plus de 3,9 % par rapport à l’année dernière. En principe, toutes les autorités locales ont la possibilité de modifier le taux applicable à leurs villes. Il peut s’agir d’une augmentation, d’une diminution ou d’un maintien de la taxe foncière.

À voir Taxe foncière : la mauvaise nouvelle va bientôt tomber, ce qui attend les propriétaires cet été

En 2023, plusieurs grandes villes françaises ont conclues une augmentation significative de leur taxe foncière. Cette année, les communes avaient jusqu’au 15 avril pour voter un taux pour leur département. Et les nouvelles risquent d’être moins bonnes pour des milliers de contribuables.

Quelles sont les communes qui ont connu une augmentation ?

Chaque année, le cabinet d’études Finances et Stratégies Locales (FSL) ménage ses efforts. Il étudie notamment les taux de la taxe foncière qui s’appliquera dans toutes les communes françaises. Cette année, les résultats de ses investigations risquent de ne pas être du goût des propriétaires.

En effet, il souligne que cette année, plusieurs villes ont décidé d’augmenter leur taux de taxe foncière. C’est le cas de Nice (+19,2%), Saint-Étienne (+15%), Nancy (+14,5%) et Annecy (+14,1%). Mais aussi Villeurbanne (+10%). Néanmoins, la majorité, environ 81%, a choisi de maintenir le taux inchangé dans sa région.

C’est notamment le cas des villes de plus de 100 000 habitants. Sachent que leur taux reste assez important, de 50 %. À Grenoble, le taux de la taxe foncière a même atteint le niveau le plus élevé de 65,79 %.

Il en va de même pour Paris, qui a connue une forte augmentation en 2023. Cette année, le taux de la taxe d’habitation y reste compris entre 13,5 % et 20,5 %. Il en va de même pour Marseille (44,54 %), Lille (48,35 %) et Bordeaux (48,48 %). Tout comme Lyon (31,89 %).

À voir Taxe foncière : la mauvaise nouvelle va tomber, à quoi vous attendre dès cet automne

Évolution de la taxe foncière dans les villes de moins de 100 000 habitants

Le reste des villes, notamment celles qui comptent entre 40 000 et 100 000 habitants, ont connu des augmentations. Mais selon le FSL, ces hausses sont « modérées ». Au total, ce sont plus de 154 communes françaises qui sont concernées. Les propriétaires vivant dans ces zones devront alors se serrer la ceinture.

Dans ces communes, la hausse de la taxe d’habitation est en moyenne de 0,6 %. Si cette taxe avait augmenter de +1,3 % en 2023 et de +0,9 % en 2022. Cette hausse correspondrait à celle de 18 communes, soit 12 % de cette catégorie. Parmi celles-ci, 131 ont choisi de la maintenir inchangée, et environ 5 ont décidé de la baisser.

Vous aimez ? Partagez !