Vous êtes ici :   Accueil   >   Tendance   >   Retraite : la date limite à ne surtout manquer pour obtenir des trimestres gratuits

Retraite : la date limite à ne surtout manquer pour obtenir des trimestres gratuits

Pour gagner des trimestres gratuits pour leur retraite, les Français ne doivent pas oublier une date bien précise. On vous la présente.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour profiter d’une pension de retraite à taux plein, les Français doivent cotiser un certain nombre de trimestres. Ils font cela en travaillant. Mais dans certains cas, ils peuvent obtenir ce qu’on appelle des trimestres gratuits. Autrement dit, des trimestres sans travailler.

Mais il est parfois difficile de s’y retrouver, surtout depuis la nouvelle réforme. Mais si seulement elle était la seule. On se concentre alors aujourd’hui sur les trimestres gratuits correspondant à une situation bien précise. En effet, si vous oubliez d’en faire la demande, vous allez les perdre.

Retraite : les trimestres gratuits 

Les trimestres gratuits sont des trimestres que les Français peuvent réclamer et obtenir sans cotisation préalable. Ainsi, ils s’opposent aux trimestres cotisés qui sont acquis par le travail et générés par les cotisations sociales. Cependant, vous vous en doutez, il faut respecter certaines conditions pour profiter de ces trimestres gratuits.

En effet, seules certaines situations bien précises permettent d’en obtenir. Parmi ces différentes situations, on pense à l’invalidité, au service militaire ou encore au chômage. Ces trimestres gratuits sont essentiels, car ils contribuent à augmenter la durée d’assurance d’un individu, ce qui peut avoir un impact positif sur le montant de sa pension de retraite.

À voir Retraite : cette technique pour obtenir 4 trimestres en travaillant seulement 2 mois

On décide aujourd’hui de se concentrer sur les trimestres pour la retraite que peuvent obtenir les parents lorsqu’ils accueillent un enfant. Encore aujourd’hui, de nombreuses idées reçues circulent.

Des trimestres gratuits pour l’arrivée d’un enfant

Aujourd’hui, de nombreux Français pensent encore que les trimestres gratuits disponibles après la naissance ou l’adoption d’un enfant concernent uniquement la femme. C’était vrai, pendant un temps, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. 

En effet, l’arrivée d’un enfant donne droit à huit trimestres supplémentaires pour la retraite, sans cotisation. Ces trimestres se répartissent en 4 pour la période de maternité ou d’adoption, et 4 pour l’éducation. Avant 2010, ces trimestres étaient automatiquement attribués à la mère biologique ou adoptive, sauf cas particuliers. Mais nous ne sommes plus en 2010.

Ainsi, cela fait près de quinze ans que les règles ne sont plus les mêmes. Désormais, on n’attribue plus automatiquement les huit trimestres à la mère. On lui réserve les quatre trimestres de maternité / d’adoption. En revanche, elle peut partager avec son compagnon les quatre trimestres d’éducation. 

Mais pour profiter de ces trimestres gratuits pour la retraite, il ne faut pas s’y prendre trop tard. Il est impératif de respecter une date bien précise.

À voir Retraite : ce service gratuit que vous devez connaître pour votre pension Agirc-Arrco

Retraite : la date à respecter

Si les parents veulent partager les trimestres gratuits pour la retraite, ils doivent le faire savoir. Ainsi, il leur faut informer leur caisse de retraite dans les six mois suivant le quatrième anniversaire de leur enfant. Comment ? En remplissant le formulaire Cerfa n°51767 et en fournissant les justificatifs nécessaires.

Il ne faut pas oublier de faire savoir sa décision à sa caisse de retraite. Sinon, la mère aura droit à tous les trimestres gratuits et son compagnon ne pourra plus y prétendre. L’administration vous laisse quatre ans et demi pour vous décider. Il ne faut donc pas oublier à quel point cette date est importante.

Vous aimez ? Partagez !