Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Prévisions météo pour le réveillon et le Nouvel An : pluie, neige, vent… à quoi vous attendre

Prévisions météo pour le réveillon et le Nouvel An : pluie, neige, vent… à quoi vous attendre

La tendance météo actuelle va-t-elle se poursuivre jusqu’au Nouvel An ou est-ce que le temps nous réserve d’autres tableaux météorologiques ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La météo est un sujet qui nous concerne tous, surtout lors des moments importants de l’année. Le passage à une nouvelle année est l’un de ces moments, où nous espérons tous avoir un ciel clément et une ambiance festive. Mais qu’en sera-t-il cette année ?

Après une année 2023 marquée par des records de chaleur, allons-nous connaître un réveillon sous la pluie, le vent ou la neige ? Quelles sont les prévisions météorologiques pour la fin de cette année et le début de l’année 2024 ? Voici ce que vous devez savoir pour vous préparer à cette période de transition.

Une transition météorologique animée

L’an dernier, les festivités de la Saint-Sylvestre ont marqué l’histoire avec des records de chaleur. Ce qui l’a ainsi hissée au rang de l’année la plus chaude de l’histoire selon l’observatoire européen Copernicus. Cependant, pour cette transition vers 2024, un changement radical est à prévoir.

La France se trouvera sous l’influence d’un vaste système dépressionnaire centré sur les îles britanniques. Ce phénomène météorologique apportera son lot de caprices, avec des précipitations parfois abondantes et des vents assez forts. L’atmosphère, jadis baignée de douceur, sera alors teintée d’agitation et d’imprévisibilité.

À voir Météo : des pluies diluviennes attendues ? Les tendances de cette semaine

Les parapluies et les manteaux imperméables deviendront les compagnons indispensables pour accueillir la nouvelle année.

Prévisions météo détaillées pour le réveillon

Pour le samedi 30 décembre, des précipitations et du vent sont à prévoir sur l’ensemble du territoire. La Chaîne météo anticipe également des chutes de neige en montagne au-dessus de 1 000 mètres. Les températures oscilleront entre 15 °C au bord de la Méditerranée et 4 °C dans le nord du pays.

Le lendemain, réveillon du Jour de l’An, certaines régions bénéficieront de conditions plus clémentes avec des éclaircies. Ce sera le cas notamment de Bordeaux à Lille et sur le pourtour méditerranéen. Cependant, des pluies persistantes vont toucher les Pyrénées, le Massif central et le quart nord-est.

Une entrée dans l’année nouvelle sous la pluie

Le premier jour de 2024 ne sera pas en reste quant aux intempéries. En effet, la quasi-totalité du territoire ne pourra échapper aux précipitations.

Seul l’extrême-sud du pays en sera l’exception. Il est donc conseillé de garder parapluies et imperméables à portée de main.

À voir La neige fait son grand retour la semaine prochaine ? Les prévisions météo dévoilées

La météo restera perturbée avec des pluies fréquentes, notamment dans le nord et l’ouest, accompagnées de vents forts. Par contre, une partie du tiers sud devrait rester à l’écart de cette agitation.

Nouvelle année, nouvelle dynamique climatique

Le 1er janvier 2024 débutera sous des conditions météorologiques similaires à celles qui ont marqué la fin de l’année précédente. Les pluies seront fréquentes, le vent soufflera fort dans le nord et l’ouest.

Bien sûr, une portion du sud connaîtra une accalmie. Les températures augmenteront légèrement par rapport à la veille. Elles vont ainsi se situer entre 7 et 14 °C l’après-midi, soit 2 à 5 °C au-dessus des normales de saison.

La perturbation météorologique s’étendra sur toute la première semaine de l’année 2024. La Chaîne Météo note d’ailleurs des chutes de neige importantes sur les massifs montagneux. Cette neige, d’abord en altitude, descendra progressivement vers des altitudes plus basses en raison de la baisse des températures.

Les cours d’eau pourraient réagir dans plusieurs régions déjà saturées par des mois de pluie abondante. Seule la région méditerranéenne restera préservée, contribuant ainsi à l’aggravation de la sécheresse autour du golfe du Lion.

Vous aimez ? Partagez !