Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   L’hiver va devenir plus neigeux et rude ? Les dernières prévisions météo dévoilées

L’hiver va devenir plus neigeux et rude ? Les dernières prévisions météo dévoilées

On va bientôt clore l’année 2023 et l’hiver est déjà bien installé. Comment sera la météo de ces premiers mois de l’année 2024 ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La météo a été très douce en décembre 2023, grâce à un courant d’air chaud qui venait de l’ouest-sud-ouest. Cela fait 23 mois que les températures sont plus hautes que la moyenne.

Les explications résident dans un vaste système dépressionnaire sur l’Atlantique Nord, empêchant l’intrusion de masses d’air froid. Ces conditions météo se prolongeront au moins jusqu’à la fin de l’année. Découvrons alors les prévisions pour janvier et février 2024, selon Tameteo.

Vers un nouveau mois à la météo douce et humide

Le mois de janvier s’annonce très doux, avec des températures de 4 à 6 °C au-dessus des moyennes saisonnières. Le froid sera aux abonnés absents, avec des gelées rares et faibles.

Seules les régions de montagne connaîtront des températures plus fraîches, mais sans excès. Ce régime météorologique perturbé se traduira par des précipitations fréquentes et abondantes, surtout sur la moitié nord du pays.

À voir La neige fait son grand retour la semaine prochaine ? Les prévisions météo dévoilées

La météo de la première semaine de janvier :

La première semaine du mois sera particulièrement arrosée, avec un excédent de 30 % par rapport à la normale, sauf sur le pourtour méditerranéen, qui bénéficiera de quelques éclaircies.

La deuxième semaine du mois :

La deuxième semaine connaîtra une météo un peu plus calme, mais les pluies resteront présentes entre le nord de la Seine et les Alpes. Dans ces zones, la neige tombera en abondance en altitude. Les stations de ski des Alpes du Nord seront donc gâtées, contrairement à celles des Vosges, du Jura et du Massif Central, qui souffriront de la pluie et du manque de neige.

Les prévisions pour la deuxième quinzaine :

La douceur persistera en deuxième quinzaine, avec des températures encore un degré au-dessus de la normale. Les précipitations seront moins fréquentes en fin de mois, annonçant peut-être un changement de tendance pour février.

Une météo bien contrastée pour février

Selon le modèle météorologique européen, le mois de février pourrait être le mois le plus proche de la saisonnalité de l’hiver. Et les températures seront proches des normales. Ce mois pourrait aussi connaître une répartition différente des précipitations, avec un temps plus sec au nord et plus perturbé au sud.

En effet, les hautes pressions vont s’installer entre le nord de l’Atlantique et la Scandinavie, protégeant la moitié nord du pays des perturbations. Cette situation favoriserait un temps plus calme et plus lumineux, avec des gelées plus fréquentes le matin, mais sans grand froid.

À voir Prévisions météo à 4 semaines : à quel temps vous attendre jusqu’au 24 mars ?

À l’inverse, les dépressions ou les gouttes froides circuleraient entre les Açores et la Méditerranée, apportant des conditions plus instables entre les Pyrénées et les frontières de l’est. Ces régions connaîtraient donc une météo plus agitée, avec des averses, des orages, et de la neige en montagne.

Ce serait une bonne nouvelle pour les amateurs de sports d’hiver. En effet, il y aura des chutes de neige sur les reliefs. Ce sera particulièrement le cas des stations de basse et de moyenne altitude des Vosges, du Jura et du Massif Central.

Pas de grand froid en vue !

Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à un grand froid, mais plutôt à des conditions météo de saison. Les températures seront plus fraîches que celles de janvier, mais sans excès. Les gelées seraient aussi plus fréquentes, sans toutefois atteindre des valeurs extrêmes. Les journées seraient plus ensoleillées au nord, mais plus nuageuses au sud.

Attention ! Tout peut encore changer à cette échéance, car les prévisions à long terme sont incertaines et peuvent évoluer rapidement.

Vous aimez ? Partagez !