Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Prévisions météo : vers un retour à la douceur pour le week-end prochain ?

Prévisions météo : vers un retour à la douceur pour le week-end prochain ?

Avec un redoux significatif et des précipitations abondantes, la météo s’annonce marquée par des conditions atmosphériques dynamiques.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La France va connaître un temps agité pour le samedi 9 et le dimanche 10 décembre 2023, avec de la pluie, des averses et du vent. Le mercure va remonter grâce à un flux de sud-ouest, mais au prix d’une forte humidité. Voici les détails de la météo pour le prochain week-end.

Météo glaciale et précautions à prendre

Selon les données de Météo Art, décembre en France se caractérise par des températures incroyablement froides, oscillant entre 4 °C et 8 °C. Il est fortement recommandé de se préparer en conséquence en s’habillant chaudement, avec l’inclusion essentielle de mitaines pour contrer le froid.

Les projections météorologiques suggèrent une période pluvieuse, avec environ 8 à 15 jours de pluie prévus. Ainsi, il est impératif de se munir d’équipements appropriés tels que des bottes en caoutchouc et un parapluie pour affronter ce mois de décembre et éviter de se retrouver trempé.

Vers un mois à la météo arrosée

L’analyse météorologique de meteo-paris.com prévoit un retour du flux océanique dépressionnaire du 4 au 10 décembre 2023. Une série de perturbations va donc se produire sur l’ensemble de la France. Cette semaine nous réserve un arrosage copieux, marquant ainsi une tendance humide.

À voir Météo à 4 semaines : les prévisions du mois dévoilées, voici à quel temps vous attendre

La semaine du 11 au 17 décembre pourrait connaître une accalmie, particulièrement en Méditerranée. Le modèle confirme également un éventuel retour de conditions humides à l’approche de Noël.

Toutes les tendances prévoient ainsi une période abondamment arrosée sur l’ensemble du territoire français.

Week-end entre pluies, averses et vents

D’après les prévisions détaillées de La Chaîne Météo, le samedi prochain sera sous l’influence d’une perturbation d’ouest en est. Cette dépression va alors affecter toute la France à l’exception du pourtour méditerranéen.

Les vents, particulièrement forts en bord de mer, pourraient aussi s’ajouter à l’intensité de cette perturbation. Des chutes de neige en montagne au-dessus de 1 500 mètres sont également à prévoir. Les températures, quant à elles, varieront de 5 à 10 °C le matin et de 9 à 14 °C l’après-midi.

Le dimanche apportera un nouveau front pluvieux d’ouest en est, précédé d’un temps sec et suivi d’averses. La limite pluie/neige se situera aux alentours de 1 700 mètres.

À voir Tendances météo prévues ce week-end : neige, pluies diluviennes.… les régions concernées

Ce temps pluvieux va, par conséquent, entraîner la baisse de température, se situant 3 à 4 °C au-dessus des normales. Le matin, peu de risques de gelées en plaine sont à prévoir. Puis, l’après-midi affichera des maximales entre 10 et 15 °C, du nord au sud.

La météo annonce de nouvelles inondations

Une observation météorologique inquiétante de météo-paris.com révèle une évolution radicale de la situation des sols en France.

Alors qu’à la mi-octobre 2023, les sols étaient remarquablement secs, la deuxième quinzaine d’octobre et le mois de novembre ont considérablement changé la donne. L’indice d’humidité des sols à l’échelle nationale passe alors d’un niveau excessivement bas à un niveau très élevé.

Actuellement, les sols sont très humides en surface dans de nombreuses régions, parfois totalement saturées. Cette humidité accrue soulève des inquiétudes quant aux conséquences potentiellement néfastes d’une longue période de temps pluvieux.

En outre, le débit des cours d’eau est déjà important sur une grande partie de la France. De nombreux cours d’eau affichent en effet des niveaux élevés. Seule une petite portion sud-est conserve une situation proche de la normale, voire déficitaire en direction du Var et du Roussillon.

Ces conditions pourraient inévitablement conduire à de nouvelles crues, en particulier dans les régions déjà touchées ces dernières semaines. C’est le cas notamment du Pas-de-Calais, du centre-est et du nord-est.

Vous aimez ? Partagez !