Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Prévisions météo : des chutes de neige toujours prévues cette semaine ?

Prévisions météo : des chutes de neige toujours prévues cette semaine ?

Le début officiel de l'hiver météorologique est pour ce 1er décembre ; découvrez les prévisions pour cette semaine qui clôture novembre et introduit le dernier mois de l'année.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Alors que le mois de novembre touche à sa fin et que décembre pointe le bout de son nez, la météo s’apprête à prendre un tournant hivernal. Les jours à venir seront marqués par des conditions météo instables, allant de la pluie à la neige, avec même des chutes possibles en plaine. Zoom sur cette semaine de transition vers l’hiver.

On frôle déjà une météo hivernale

L’hiver météorologique commence officiellement le 1er décembre. Pourtant, les températures ont déjà chuté en dessous de zéro le week-end dernier. Cette vague de froid, typique de la saison, va se prolonger toute la semaine. Il faudra donc s’attendre à un risque de neige sur une grande partie du territoire.

Les régions du Nord et de l’Est pourraient même connaître des chutes de neige en plaine, ce qui est assez rare. Une nouvelle perturbation a d’ailleurs traversé le pays d’ouest en est lundi. Elle a d’or déjà apporté des précipitations sous forme de pluie ou de neige, selon l’altitude.

De la douceur temporaire mardi et mercredi

Ce mardi, le temps est plus calme sur la plupart des régions, selon les modèles météo de Météored. Toutefois, la neige tombera à partir de 700 mètres d’altitude près des Pyrénées et dans le centre-est. Le reste du pays bénéficie d’un temps sec et de belles éclaircies, sauf en Méditerranée. Dans ces zones, le ciel est en effet bien bleu, mais le vent est particulièrement violent. Cela concerne surtout les extrémités de la Corse.

À voir Météo : de graves perturbations à prévoir jusqu’à la fin juin ? Les tendances dévoilées

Les températures seront un peu plus douces. On note d’ailleurs l’absence de gelées matinales. Enfin, les maximales vont de 1 °C en Lorraine à 15 °C sur la côte landaise et le littoral méditerranéen.

Le temps restera calme et sec mercredi sur tout le pays. La météo connaîtra toutefois une alternance de nuages et d’éclaircies, plus favorables aux régions méridionales et sud-orientales. Des brouillards pourront aussi se former au petit matin, surtout dans les zones de relief.

Les températures seront en légère baisse, avec des gelées fréquentes sur la moitié est. On ne note pas un grand changement par rapport aux maximales.

Retour des perturbations jeudi et vendredi

Le temps se dégradera jeudi avec le retour des pluies et du vent par l’ouest. En se heurtant à l’air froid au nord de la Seine, les pluies pourraient temporairement se transformer en neige.

Il s’agira d’un épisode de neige de redoux, dont la prévision météo est encore incertaine à ce stade. Mais il pourrait provoquer des perturbations sur les routes, surtout le matin. La neige tombera en abondance sur tous les massifs, tandis que le golfe du Lion restera à l’abri.

À voir Alerte météo : une grosse perturbation touche la France, les régions menacées

Vendredi 1er décembre, la situation sera encore instable avec une nouvelle perturbation météo qui traversera le pays. Des pluies continues ou sous forme d’ondées vont se produire dans un courant de nord-ouest.

Selon la localisation exacte de la dépression, le type de précipitations pourrait être très variable. En effet, certaines régions vont connaître de la pluie tandis que d’autres auront de la pluie et de la neige mêlées. Il y aurait même de la neige seule jusqu’en plaine. Le bord de la Méditerranée gardera un temps ensoleillé mais très venteux.

Une météo entre averses et ensoleillement

Le premier week-end de décembre sera encore marqué par l’instabilité avec des ondées samedi. Puis, on va connaître une météo nettement plus dégagée dimanche, grâce à une remontée du champ de pression. Les températures pourraient alors baisser avec des gelées fréquentes au petit matin. Les maximales seront à peine positives entre le Grand Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

Vous aimez ? Partagez !