Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Retraités : toutes les aides que vous pouvez percevoir si vous ne touchez pas assez d’argent

Retraités : toutes les aides que vous pouvez percevoir si vous ne touchez pas assez d’argent

L'État n'abandonne pas les retraités qui touchent une pension trop faible pour vivre convenablement. Des aides existent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Face à la retraite, tous les seniors ne sont pas égaux. Là où certains profitent de cette nouvelle étape de la vie avec une pension confortable, d’autres souffrent d’une cruelle baisse en ressources. Pour eux, chaque mois est difficile. 

Mais ces personnes-là doivent savoir qu’elles ont des options intéressantes afin de mieux vivre au quotidien. En effet, il existe des aides sociales pour les personnes âgées qui touchent une faible pension. Nous profitons de cet article sur Nuit France pour vous mettre en avant certaines de ces aides. Il serait fort dommage de passer à côté alors que vous pouvez les demander, n’est-ce pas ?

Des aides pour les retraités les plus modestes

En France, l’État offre une multitude d’aides financières qui concernent les retraités. Cependant, chaque année, des milliards d’euros restent non réclamés, car de nombreuses personnes éligibles ne prennent pas les mesures nécessaires pour en bénéficier.

Il est essentiel de comprendre que ces aides ne se retrouvent pas sur votre compte par magie. Pour en profiter, les retraités doivent constituer un dossier de demande. Beaucoup hésitent à entreprendre ces démarches administratives, tandis que d’autres ignorent simplement l’existence de ces aides, ce qui explique le taux élevé de non-recours.

À voir Très bonne nouvelle pour les retraités : cette aide méconnue que vous oubliez de demander

Avant toute chose, nous recommandons donc aux retraités d’utiliser des simulateurs en ligne pour vérifier leur éligibilité aux différentes aides. Cela vous permet de mieux comprendre les montants qui peuvent vous concerner selon votre situation. Voyons maintenant les différentes aides existantes.

Les principales aides financières pour les retraités

L’Aspa, ou Allocation de solidarité aux personnes âgées, concerne les personnes de 65 ans et plus vivant seules avec un revenu mensuel inférieur à 961,08 euros. Depuis janvier 2024, et après une revalorisation de 5,3 %, son montant maximal pour une personne seule est de 1 012,02 euros.

Cette aide est donc particulièrement intéressante. Pourtant, elle souffre d’un taux de non-recours étonnant. Sur les 600 000 éligibles, plus de la moitié n’en font pas la demande. 

De son côté, L’APL (aide personnalisée au logement) vise à réduire les coûts du loyer ou des mensualités d’un prêt immobilier. Pour y être éligible, il faut être locataire d’un logement conventionné. Vous pouvez aussi en faire la demande si vous remboursez un prêt pour l’acquisition d’une résidence principale.

Le montant de l’APL dépend des ressources, de la situation familiale, de la localisation et du coût du logement. Beaucoup de Français pensent à tort que les actifs sont les seuls à pouvoir prétendre à l’APL. Ce n’est pas vrai, les retraités peuvent, eux aussi, en faire la demande. 

À voir Retraites Agirc-Arrco : ce service gratuit qui va faciliter la vie de ces retraités, comment en profiter

Protéger sa santé

L’ACS (aide à la complémentaire santé) offre des tarifs médicaux avantageux aux retraités dont les revenus dépassent légèrement le plafond de l’Aspa. Elle aide à alléger le coût d’une complémentaire santé. Cela permet ainsi aux retraités de mieux gérer les dépenses de santé. Or, on sait que ces dépenses sont de plus en plus courantes au fur et à mesure que les années passent. 

La perte d’autonomie est également un problème pour les personnes âgées. C’est pourquoi l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est d’un grand secours. En effet, elle finance les aides à domicile ou l’hébergement en établissement spécialisé. Le montant de l’APA varie en fonction des besoins et des ressources de l’individu.

Vous aimez ? Partagez !