Vous êtes ici :   Accueil   >   Actus   >   Ces villes où l’eau du robinet n’est plus potable, une distribution de bouteilles d’eau prévues

Ces villes où l’eau du robinet n’est plus potable, une distribution de bouteilles d’eau prévues

La qualité de l’eau du robinet dans ces villes est dégradée. Les habitants sont invités à passer aux eaux embouteillées distribuées.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour beaucoup, l’eau du robinet se présente comme une solution économique et pratique pour s’hydrater. Cependant, dans certaines villes françaises, cette ressource essentielle n’est plus potable.

Face à ce problème de qualité, il ne faut pas en consommer pour éviter de graves désagréments sanitaires. Heureusement que des responsables ont organisé une distribution de bouteilles d’eau. Découvrez si vous faites partie des habitants de ces villes pour vous protéger.

Eau du robinet : sûre et économique

De nombreuses personnes décident de boire de l’eau du robinet pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, elle soulage votre portefeuille en éliminant le besoin d’acheter des packs de bouteilles d’eau. Au-delà de son aspect économique, cette eau séduit aussi par sa praticité, étant disponible à tout moment à la maison.

En France, cette eau fait l’objet de contrôles de qualité rigoureux. La consommer ne présente donc aucun risque pour la santé. En effet, son acheminement respecte les réglementations françaises et européennes.

À voir L’eau du robinet contaminée par un solvant cancérigène, les régions en alerte

De plus, elle répond parfaitement à des critères microbiologiques les plus stricts. Elle convient ainsi à tout le monde, même les personnes les plus fragiles. Les enfants comme les femmes enceintes et les séniors peuvent donc la boire.

Cependant, malgré ces assurances, une mauvaise nouvelle vient de tomber. Récemment, la qualité de l’eau du robinet dans certaines villes françaises se dégrade. La consommer peut présenter ainsi des risques.

Cette eau qui n’est plus sûre

Samedi 18 mai 2024, la préfecture de la Vienne a lancé une alerte. Des spécialistes ont constaté la dégradation significative de l’eau du robinet dans sept communes. À Bouresse, Dienné, Lhommaizé, Mazerolles, Saint-Laurent-de-Jourdes, Valdivienne et Verrières, la qualité de cette eau n’est plus sûre.

Claudie Bauvais, maire de la commune de Valvidienne, a déclaré « C’est Eaux de Vienne qui nous a alertés, et l’ARS a ensuite confirmé que l’analyse de l’eau n’était pas bonne ».

Qu’est-ce qui a donc conduit à cette dégradation ? Ce sont les intempéries survenues ces derniers jours qui ont causé ce problème. Cela a affecté le captage de l’eau de la source de Fontjoin.

À voir L’astuce infaillible à connaître pour savoir si votre eau du robinet n’est pas contaminée

Les habitants de ces communes sont appelés à ne pas boire l’eau du robinet. En réponse à ce problème, les autorités ont organisé des distributions de bouteilles d’eau. Cette mesure vise à assurer un accès à une eau saine.

Eau du robinet : les solutions offertes

La consommation de l’eau du robinet de ces communes touchées peut comporter des risques. Que faut-il faire alors ? La préfecture recommande de « privilégier l’utilisation d’eau en bouteille ou à défaut de faire bouillir l’eau du robinet pendant cinq minutes avant son utilisation ».

Par contre, cette eau ne présente aucun danger pour les usages domestiques comme la toilette, la vaisselle ou la lessive.

Face à cette menace, le gouvernement ne reste pas les bras croisés. La préfecture a décidé de distribuer des bouteilles d’eau dès le samedi 18 mai 2024. Un total de 352 packs d’eau embouteillée, offerts par Eaux de Vienne, étaient à disposition. Cela devrait suffire pour fournir 140 foyers, soient environ 350 personnes.

Les habitants des communes concernées restent invités à se rendre auprès de la mairie de son domicile. Quant aux personnes âgées de plus de 75 ans, des responsables communaux assureront la livraison directement à leur domicile.

Mais ce n’est pas tout ! La préfecture s’engage à analyser régulièrement l’eau du robinet pour surveiller l’évolution de sa qualité. Cela dans le but de garantir la sécurité des habitants.

Vous aimez ? Partagez !