Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   L’eau du robinet contaminée par un solvant cancérigène, les régions en alerte

L’eau du robinet contaminée par un solvant cancérigène, les régions en alerte

L'eau du robinet de certaines régions de France contient un solvant cancérigène. Les Français doivent vite agir pour se protéger.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, deux catégories de personnes s’affrontent. D’une part, celles qui consomment uniquement de l’eau du robinet. D’autre part, celles qui achètent des bouteilles en plastique. Cette récente information que nous partageons apporte un argument de poids à la seconde catégorie. 

En effet, un rapport datant du mois d’avril dernier, et qui nous vient de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), révèle que l’eau du robinet en France contient plusieurs substances controversées. Parmi celles-ci, une nouvelle substance qui inquiète les autorités. Faisons le point sur la question avec toutes les dernières informations à notre connaissance.

Une substance préoccupante dans l’eau du robinet

Ce récent rapport nous indique la détection d’une substance dans l’eau du robinet, le 1,4-dioxane. Ce dernier se retrouve dans près de 8 % des échantillons analysés par l’Anses. Il s’agit d’un solvant que les autorités considèrent comme cancérigène pour l’homme. Ce dernier était en vogue dans les 60. En effet, il s’agit d’un produit chimique que les anciennes générations utilisaient pour la peinture, le vernis ou encore les colorants et les antigels. 

Aujourd’hui, nous pouvons trouver des traces de ce solvant dans les détergents, déodorants, shampoings, cosmétiques, pesticides, ainsi que dans des produits de l’industrie pharmaceutique, textile et papetière. La contamination de l’eau du robinet par cette substance serait principalement d’origine industrielle.

À voir Ces villes où l’eau du robinet n’est plus potable, une distribution de bouteilles d’eau prévues

Malheureusement, cette nouvelle concernant l’eau du robinet n’a rien de rassurant. En effet, ce solvant n’a évidemment rien à faire dans l’eau que nous buvons au quotidien. En outre, les risques sur la santé, vous vous en doutez, sont réels. 

Eau du robinet : de sérieux risques pour la santé

Le 1,4-dioxane, une fois en contact avec le sol, se propage facilement dans les nappes phréatiques. Selon le rapport de l’Anses, cette substance affecte autant les ressources en eau superficielles que souterraines. 

Classé comme cancérogène possible par le Centre international de recherche sur le cancer, le 1,4-dioxane n’est actuellement pas réglementé en France. Cependant, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fixe un seuil maximal de 50 µg/l pour évaluer la qualité de l’eau du robinet. De nombreux pays, dont le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud et le Canada, ont déjà établi des limites de concentration pour ce solvant.

De nombreuses régions concernées

Les analyses montrent que l’Île-de-France est particulièrement touchée par cette contamination. Les échantillons prélevés dans les quatre usines de production d’eau potable de la région révèlent des concentrations inquiétantes de 1,4-dioxane. En effet, cette concentration dans l’eau du robinet monte parfois jusqu’à 4,8 µg/l, un record en France.

Mais ce solvant ne se retrouve pas uniquement dans l’eau du robinet en Île-de-France. En effet, des millions de Français doivent opter pour l’eau en bouteille. C’est votre cas si vous vivez dans une des régions suivantes : Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire, Grand-Est, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Pays-de-Loire.

À voir L’astuce infaillible à connaître pour savoir si votre eau du robinet n’est pas contaminée

Ces résultats soulèvent des questions importantes sur la sécurité de l’eau du robinet en France. L’Anses et d’autres autorités devront probablement renforcer les régulations pour protéger la santé publique contre les effets nocifs de ces substances. 

Les consommateurs ne doivent donc pas oublier de prendre connaissance de ces informations. Il est essentiel d’adapter ses habitudes de consommation en fonction. Alors, si vous êtes un amateur d’eau du robinet, optez plutôt pour de l’eau en bouteille. 

Vous aimez ? Partagez !