Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôts : ces contribuables doivent absolument remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Impôts : ces contribuables doivent absolument remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Pour le paiement des impôts, certains contribuables ne doivent pas oublier un formulaire en particulier, sinon ils risquent de le payer cher.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Depuis le 11 avril dernier, les contribuables peuvent remplir leur déclaration de revenus pour les impôts. Ce n’est pas un moment de l’année qu’ils apprécient tout particulièrement. Alors que le printemps s’accompagne de sa douceur et du soleil, il faut se plonger dans ses revenus et dans ses ressources de l’année 2023.

Les Français ont plusieurs semaines pour faire cette déclaration, la date limite varie selon les départements. Il est impératif de respecter les délais, car les retards peuvent entraîner des pénalités allant jusqu’à 40 % du montant de l’impôt. De plus, une nouvelle exigence concerne les propriétaires de biens immobiliers, une étape à ne surtout pas négliger.

Impôts : une étape à ne pas oublier

Il est essentiel que les propriétaires de biens immobiliers se souviennent de cette procédure. Cette dernière date de l’année dernière. Elle est récente et il ne serait pas étonnant que certains l’oublient. Mais de quoi parlons-nous exactement ?

Nous parlons d’une nouvelle déclaration qui concerne les propriétaires. En effet, ils doivent remplir une déclaration spécifique, en indiquant le statut d’occupation de leurs propriétés. Cette démarche permet d’identifier les locaux taxables. L’année précédente, cette procédure, qui se fait en ligne au moment de la déclaration pour les impôts, concernait pour la première fois 23 millions de Français.

À voir Impôts : cette date limite pour corriger votre déclaration de revenus avant qu’il ne soit trop tard

Comment faire une telle procédure ? 

La démarche à suivre est simple et rapide. En effet, pour chaque propriété, les propriétaires doivent préciser le motif de son occupation. Par exemple, s’ils résident dans l’une de leurs propriétés, ils doivent déclarer qu’ils sont les occupants propriétaires. 

En revanche, si le logement est occupé par un tiers, les informations sur l’occupant, y compris son identité et la période d’occupation, doivent être fournies.

Il est à noter que les propriétaires n’ont besoin de remplir cette déclaration aux impôts que s’il y a eu des changements par rapport à l’année précédente. Si la situation est la même que l’année dernière, alors ils n’ont aucune démarche à faire. 

Pour rendre cette période administrative plus facile, l’application mobile impots.gouv de la Direction Générale des Finances Publiques offre une solution pratique. Cette application permet aux contribuables de prendre rendez-vous avec un agent, consulter leurs documents fiscaux, effectuer des paiements, accéder à leur historique de paiements en ligne et mettre à jour leurs informations personnelles. C’est une option pratique, surtout pour ceux qui n’ont pas d’ordinateur chez eux.

Impôts : n’oubliez pas la relecture

On ajoute que l’administration a fait preuve de souplesse l’année dernière, du fait de la nouveauté. Mais cette année, il faudra faire preuve de rigueur pour ne rien oublier. C’est la seule solution pour ne pas se retrouver avec une pénalité.

À voir Impôts : 4,5 millions de Français peuvent réclamer 1200€, voici comment en profiter

En outre, pour payer le bon montant de ses impôts, n’oubliez pas de bien relire votre déclaration. Cela vaut notamment pour ceux qui profitent de la déclaration automatique. On le rappelle, pour onze millions de contribuables, le fisc remplit la déclaration avec les informations qu’ils possèdent. 

On vous invite donc à vérifier cette déclaration. En effet, en cas d’erreur, ce sera à vous d’en payer le prix, et non à l’administration. Pour le paiement des impôts, on exige de vous une réelle rigueur. 

Vous aimez ? Partagez !