Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Leclerc dans la tourmente : les automobilistes fous de rage, ils accusent l’enseigne de couper les carburants avec de l’eau

Leclerc dans la tourmente : les automobilistes fous de rage, ils accusent l’enseigne de couper les carburants avec de l’eau

Consternation chez les automobilistes de cette région. Leclerc aurait coupé les carburants avec de l’eau et cela cause de grosses pannes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En ce moment Leclerc se trouve dans ses petits souliers. Après un approvisionnement en carburant auprès de l’enseigne, plusieurs automobilistes ont fait un constat accablant. En effet, ils se retrouvent avec des pannes qui se chiffrent à plusieurs milliers d’euros.

Tous ont acheté du carburant chez Leclerc qui devient une cible pour eux. Ils réclament de se faire rembourser sur ces dépenses imprévues et malvenues. L’enseigne ne peut laisser passer cette affaire sans réagir.

Peu de confiance dans le carburant Leclerc ?

De nombreux avis ont déjà remis en cause le fait que Leclerc se mette à vendre du carburant. Ces avis ne constituent pas des commentaires qui vont à l’encontre de l’enseigne en particulier. Le fait qu’il s’agisse de grandes surfaces pèse beaucoup dans la balance.

Ces sociétés de grandes distributions touchent à des domaines qui ne leur appartiennent pas de base jouent avec le feu, diraient certains consommateurs. En effet, elles semblent écraser des platebandes jalousement gardées.

À voir Leclerc, Lidl, Marie Blachère… les 3 meilleures baguettes en France selon 60 Millions de consommateurs

La question rhétorique se porte particulièrement sur la qualité des produits. Les enseignes comme Leclerc ont toutefois tenu à rassurer la clientèle sur ce point. Elles ont souligné que tous les carburants subissent le même processus du pipeline jusqu’aux dépôts.

On exige également qu’ils répondent aux normes européennes, quels que soient leurs points de vente.

De l’eau dans le carburant Leclerc ?

Plusieurs automobilistes en rogne, qui ont fait le plein chez Leclerc, ont voulu se faire entendre. Ils ont connu plusieurs points en commun et se plaignent de la même chose : une grosse panne.

Tout d’abord, ils habitent tous en région bordelaise ou ont passé du temps dans les parages. Ils ont aussi acheté de l’essence auprès de Sainte Eulalie, d’Ambarès ou de Talence.

Ils suspectent Leclerc de malversation, et notamment d’avoir mis de l’eau dans les carburants. En effet, ils affirment que les diagnostics de leurs véhicules parlent de présence d’eau dans le moteur. L’affaire a, par conséquent, éclaté dans les médias comme FranceInfo où nous avons tiré nos informations.

À voir Cet aliment adoré par tous est rappelé d’urgence: Leclerc, Auchan, Casino concernés

Même carburant et même résultat

La grogne monte du côté de ces clients Leclerc pour la simple et bonne raison qu’ils estiment l’enseigne responsable. Pour eux, le fait que 70 voitures se retrouvent en panne quasiment au même moment veut dire quelque chose.

Les conducteurs ont tous vécu à peu près le même scénario. Ils ont d’abord fait le plein auprès de Leclerc, puis ont roulé quelques kilomètres. Sans qu’ils comprennent pourquoi, leur voiture tombe en panne et ne peut plus bouger suite à une perte de puissance du moteur.

Avant cela, ils ont remarqué le voyant signalant un problème de moteur s’allumer. Un passage chez le garagiste s’impose alors et les réparations s’annoncent astronomiques. Il va même falloir dépenser plusieurs milliers d’euros pour certains.

Désormais, ils veulent donc poursuivre Leclerc et demandent réparation du préjudice par le simple paiement des frais de garagistes.

Qu’en dit Leclerc ?

De son côté Leclerc a essayé d’éclaircir la situation. L’enseigne a tenu à informer le public sur la tenue d’analyses sur les stations incriminées. Les résultats d’Ambarès et Sainte Eulalie montrent qu’ils ne répertorient pas de présence d’eau à ces endroits.

Pour le moment, ils n’ont pas les résultats de la station Talence entre les mains. Cependant, le moment venu, ils ne manqueront pas de les communiquer.

Source : FranceInfo

Vous aimez ? Partagez !