Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : tout savoir sur le montant maximum d’une pension de base en France

Retraite : tout savoir sur le montant maximum d’une pension de base en France

Montant maximum, mécanismes de régulation et implications… Découvrez le fonctionnement du plafond de la retraite de base en France

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le système de retraite français repose sur un principe de solidarité intergénérationnelle. Cependant, le montant des pensions de base est plafonné. Cet article se propose d’expliquer le fonctionnement de ce seuil et ses implications. Les détails !

Le plafond de la retraite de base

Vous vous demandez peut-être quel est le montant maximal que vous pouvez percevoir au titre de votre retraite de base ? Eh bien, sachez que la somme est plafonnée à 50 % du seuil maximal établi par la Sécurité sociale.

En ce qui concerne 2024, ce plafond s’élève à 46 368 euros. Pour être un petit peu plus précis, le montant mensuel maximum est donc de 3 864 euros. Ainsi, votre pension brute mensuelle ne pourra pas dépasser 1 932 euros si vous prenez votre retraite cette année-ci.

Toutefois, il existe une astuce pour obtenir une pension supérieure à ce montant : la surcote. C’est simple, plus vous travaillez longtemps après l’âge légal, plus votre pension va augmenter ! D’ailleurs, c’est un peu comme un bonus pour récompenser ceux qui ne sont pas pressés de se reposer.

À voir Retraite : cette technique pour obtenir 4 trimestres en travaillant seulement 2 mois

Alors, comment ça marche ? Le calcul de votre pension se base sur la moyenne de vos revenus annuels. Ensuite, on applique un taux à cette somme, et on ajuste le tout en fonction du nombre d’années que vous avez cotisées. Si vous souhaitez profiter d’une retraite plus paisible, n’hésitez pas à prolonger votre activité !

Le rachat de trimestres et les majorations possibles

Si vous êtes à la retraite mais que vous n’avez pas cotisé suffisamment de trimestres pour atteindre le plafond de pension, ne vous inquiétez pas. En effet, il existe toujours une solution : le rachat de trimestres.

Avec cette démarche, vous pouvez voir le montant de votre pension augmenter. Cependant, gardez à l’esprit que vous ne pourrez pas échapper à la limite des 50 % du plafond de la Sécurité sociale. D’autant plus que ce seuil fait l’objet d’une réévaluation annuelle !

Moins de 25 ans de cotisation ? Pas de panique ! Le calcul de votre retraite sera un peu différent, mais vous pouvez toujours prétendre à une pension bien méritée. Ici, on va regarder la moyenne de vos revenus bruts sur toute votre carrière.

Et n’oubliez pas la surcote ! Vous pouvez aussi l’obtenir si vous avez élevé trois enfants ou plus, ou si vous avez un handicap. Alors, réfléchissez bien à votre parcours professionnel. En vous y prenant à l’avance, vous pourrez profiter d’une retraite paisible et confortable.

À voir Retraite : ce service gratuit que vous devez connaître pour votre pension Agirc-Arrco

Ce qu’il faut savoir sur la retraite complémentaire en France

En France, la retraite n’est pas un simple concept, c’est un véritable système pensé pour vous accompagner dans vos vieux jours. Et la bonne nouvelle, c’est qu’elle ne se résume pas à la seule pension de base ! En plus de la pension versée par l’Assurance, la plupart des travailleurs bénéficient d’un petit plus grâce au régime Agirc-Arrco.

Contrairement à la pension de base, les autorités ne plafonnent pas le montant de la retraite complémentaire. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous allez toucher le grand lot ! Le système se base toujours sur un principe simple. Plus vous cotisez, plus vous accumulez de points, et plus vous aurez une meilleure pension !

Vous aimez ? Partagez !