Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   700 000 retraités vont voir leur pension Agirc-Arrco augmenter, combien vous allez toucher en plus

700 000 retraités vont voir leur pension Agirc-Arrco augmenter, combien vous allez toucher en plus

Bonne nouvelle pour les retraités d'Agirc-Arrco. Les pensions complémentaires augmenteront pour plus de 700.000 personnes. À consulter !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les pensions sont loin d’égaler les revenus des actifs. Or, avec l’âge, les charges sont loin de diminuer. Mais en plus, les revenus des retraités du régime complémentaire Agirc-Arrco se trouvent souvent pénalisés. Heureusement, la situation s’est améliorée. À partir de ce mois-ci, vos versements vont augmenter. Voici toutes les informations dont vous avez besoin.

Un système qui a longtemps désavantagé les retraités au régime de pension complémentaire

Il existe plusieurs types de régimes pour la pension. Le régime de base revient aux travailleurs du secteur public. Les travailleurs du secteur privé dépendent du régime complémentaire Agirc-Arrco. C’est le service qui gère les pensions des retraités.

Dans le régime de base, lorsqu’un travailleur atteint l’âge légal de départ, il peut bénéficier d’une pension à taux plein. Il doit également remplir certaines conditions de trimestres. Pour le régime complémentaire, les retraités doivent avoir travaillé plus de 3 ans ou avoir atteint l’âge de 67 ans.

Si ce n’est pas le cas, les retraités verront leur pension réduite de 10 %. Cette soustraction dure au moins 3 ans. Elle s’applique que la personne ait atteint ou non le taux plein. Ce n’est qu’ensuite que le senior peut bénéficier de sa pension.

À voir Très bonne nouvelle pour les retraités, ce changement pour leur épargne

Bonne nouvelle : il y a quelques mois, les partenaires sociaux du régime complémentaire sont parvenus à un accord. Celui-ci se traduira par une augmentation des revenus pour plus de 700 000 retraités du secteur privé.

L’augmentation de la pension dans le régime complémentaire

Le « malus » dans le régime de l’Agirc-Arrco, que les pouvoirs publics ont mis en place depuis 2019, va disparaître. Les retraités du régime complémentaire n’ont donc plus besoin de travailler 3 ans de plus avant de percevoir l’intégralité de leur pension. Cette mesure a déjà été mise en œuvre le 1er décembre 2023.

Ainsi, toutes les personnes ayant acquis leurs droits ne sont plus soumis au malus. Pour y avoir droit, ces personnes doivent être nées après le 1er septembre 1961. Mais aussi celles qui ont vu le jour avant cette date mais qui n’ont pas encore fait valoir leurs droits à la retraite.

Sachez également que les retraités qui sont déjà en inactivité bénéficient également de cette mesure. Mais cela ne prendra effet que le 1er avril dernier. Il y aura donc un remboursement de la somme prélevée de leur pension à titre du malus. Il en va de même pour ceux qui sont encore en train de subir la réduction.

Ainsi, pour les retraités qui gagnent plus de 500 euros par mois, c’est simple. S’ils ont subi une baisse de 10 % à cause du malus, vous serez remboursé. Lors de votre prochain versement, vous gagnerez 50 euros par mois. Soit 600 euros par an, et 1 800 euros en 3 ans.

À voir Bonne nouvelle pour les retraités Agirc-Arrco : ils vont toucher une grosse somme en plus en 2024 avec la fin du malus

Une pension équitable pour les retraités

La pension des retraités de l’Agirc-Arrco fait l’objet d’un versement tous les premiers du mois. Les personnes qui ont bénéficié de la nouvelle mesure auraient donc dû être payées à la date prévue. Cependant, le 1er du mois étant un jour férié, en raison de Pâques, les paiements n’ont pas pu être visibles. Mais seulement le 2 avril.

Tous les retraités complémentaires soumis à cette augmentation doivent avoir reçu une notification. Celle-ci peut provenir de l’espace personnel des pensionnaires ou d’un courrier électronique. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Agirc-Arrco. Puis rendez-vous dans la rubrique « mes paiements retraite».

Vous aimez ? Partagez !