Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : 2 nouvelles de taille qui vont enfin ravir les retraités qui touchent le minimum vieillesse

Retraite : 2 nouvelles de taille qui vont enfin ravir les retraités qui touchent le minimum vieillesse

Les retraités qui perçoivent le minimum vieillesse vont enfin pouvoir se réjouir. 2 grandes bonnes nouvelles les attendent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Beaucoup de retraités aux ressources limitées dépendent du minimum vieillesse ou l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes âgées). Avec la hausse du coût de la vie, cette aide représente en effet un soutien financier pour les séniors.

Les bénéficiaires peuvent enfin soupirer, car deux nouvelles d’une importance capitale promettent enfin de les soulager.

Un minimal de ressources pour les retraités

L’ASPA se définit comme une aide qui offre un niveau minimal de ressources aux personnes âgées. Aussi appelée minimum vieillesse, elle cible spécifiquement les séniors en situation financière précaire. Elle concerne notamment ceux ayant de faibles revenus ou ceux qui n’ont pas cotisé suffisamment pour bénéficier d’une retraite adéquate.

L’ASPA vise à garantir un niveau de vie décent et à améliorer le quotidien des retraités. Pour jouir de cette aide, il est alors nécessaire de remplir quelques critères d’éligibilité.

À voir Très bonne nouvelle pour les retraités, ce changement pour leur épargne

D’abord, cette aide concerne principalement les personnes âgées de plus de 65 ans. Leurs ressources annuelles doivent aussi être inférieures à 11 533,02 euros pour une personne seule.

Si vous pensez répondre à ces critères, faites une demande auprès de la Caisse de retraite dont vous dépendez. Vous pouvez également vous rendre auprès de votre mairie.

Une allocation révisée à la hausse

L’année 2024 commence avec une bonne nouvelle pour les bénéficiaires de l’ASPA. En effet, le gouvernement a pris une décision réjouissante. Cette aide destinée aux retraités à faibles ressources a connu une hausse significative de 5,3 %.

L’actuelle revalorisation se révèle conséquente, comparée à l’augmentation de seulement 0,8 % de l’année précédente.

Selon MoneyVox, depuis le 1er janvier 2024, les bénéficiaires ont déjà constaté une hausse du montant de leur aide. Par exemple, une personne seule qui recevait auparavant 961,08 euros touche désormais 1 012,02 euros. De même, pour les couples, le montant mensuel de l’allocation s’élève à 1571,20 euros, contre 1 492,08 euros en 2023.

À voir Bonne nouvelle pour les retraités Agirc-Arrco : ils vont toucher une grosse somme en plus en 2024 avec la fin du malus

Il convient de noter que le montant de l’ASPA varie selon la situation financière de chaque individu. Ceci se calcule notamment sur les différences entre les ressources du concerné et le plafond du montant de l’ASPA.

Avec ce coût de la vie particulièrement inflationniste, cette hausse vient ainsi faciliter le quotidien des personnes âgées. De plus, cette aide est cumulable avec la retraite. Donc, les retraités peuvent continuer à percevoir leur pension tout en bénéficiant de cette allocation pour compléter leurs ressources.

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là pour les bénéficiaires de l’ASPA !

La décision de la réforme des retraites

En plus de la hausse du montant de l’ASPA, l’année 2024 réserve également une autre nouvelle réjouissante aux retraités concernés. La réforme des retraites a en fait conduit au réajustement du seuil de recouvrement sur succession.

Selon une annonce de ce 5 avril, avoir un patrimoine supérieur à ce plafond oblige les héritiers à rembourser une partie de l’allocation. La loi exige cela en cas de décès du bénéficiaire de l’ASPA.

D’après MoneyVox, les plafonds se trouvent désormais à 105 300 euros en métropole et 150 000 euros en outre-mer. Avant cette reforme, le plafond était de 39 000 et 100 000 euros. Pour les résidents de Saint Martin et Saint Barthélemy, le seuil s’élève à 150 000 euros.

Cette mesure s’applique directement pour tous les décès survenus dès le début de l’année 2024.

Notez que ce seuil de recouvrement sur succession fait l’objet d’une revalorisation au 1er janvier tous les ans. Par contre, pour celui de l’outre-mer, il restera le même jusqu’en 2029.

Source : MoneyVox

Vous aimez ? Partagez !