Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Livret A : mauvaise surprise, 80% des Français font perdre jusqu’à 206€ suite à une décision du gouvernement

Livret A : mauvaise surprise, 80% des Français font perdre jusqu’à 206€ suite à une décision du gouvernement

Une mauvaise nouvelle concerne les détenteurs du Livret A. Une récente décision du Gouvernement les pénalise. 

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Des millions de Français possèdent un Livret A. Il faut dire que c’est une épargne facile d’accès et simple d’utilisation. Les Français peuvent retirer les fonds sans frais, et quand ils le souhaitent. Mais ce n’est pas le placement le plus intéressant. Cependant, avec 3% de taux d’intérêt, les Français semblent y trouver leur compte. 

Ils espéraient une hausse de ce pourcentage. Une hausse logique. Mais cette augmentation ne verra pas le jour. Par conséquent, cela représente un manque à gagner pour les citoyens. On vous explique tout.

81% des Français possèdent un Livret A

Quand on dit qu’une grande majorité de Français ont un Livret A, on n’exagère pas. En effet, ils sont environ 81% à en posséder un. Cela représente ainsi 58 millions de personnes. Pour rappel, même si vous avez de l’argent dans plusieurs banques, vous ne pouvez posséder qu’un seul Livret A.

Bien malin est celui qui peut en ouvrir plusieurs. En effet, lors d’une demande d’ouverture, l’organisme financier vérifie si le client n’en possède pas déjà un

À voir Livret A : l’erreur que tous les retraités font avec ce livret star, bannissez la

En 2024, le taux pour le Livret A est toujours de 3%. Mais, en toute logique, ce dernier devait augmenter. Malheureusement, cette hausse ne verra pas le jour.

Cela vient d’une décision du Gouvernement. Ce dernier a décidé d’interrompre cette hausse, qui aurait dû intervenir en février. 

Livret A : la conséquence de la décision gouvernementale 

Alors que la formule de calcul habituelle aurait conduit à une hausse du taux à 3,9% en 2024, le maintien à 3% a engendré une perte significative de rendement pour les épargnants. Voyons cela ensemble.

En moyenne, les Français ont 6 531 euros sur leur Livret A. Alors, en se basant sur cette somme, le maintien au taux de 3% entraîne une perte annuelle de 57,16 euros par détenteur, soit une différence de 247,69 euros à 3,9% contre 190,53 euros à 3%.

Les 5,3 millions de détenteurs dont l’épargne a atteint le plafond légal de 22 950 euros subissent une perte encore plus importante, perdant jusqu’à 206 euros à cause du maintien du taux.

À voir Livret A et LEP : 2 très mauvaises nouvelles pour tous les épargnants français

Pour ceux qui ont moins d’argent, la perte est moins importante. Mais le manque à gagner reste malgré tout une réalité. 

Une inquiétude pour les épargnants

La décision gouvernementale figeant le taux du Livret A à 3% pour toute l’année, sans augmentation en août malgré une éventuelle augmentation de l’inflation, suscite des inquiétudes quant à la perte de pouvoir d’achat des épargnants en raison d’un taux de rémunération inférieur à l’inflation.

Cette mesure crée une situation de désavantage financier pour une grande majorité de détenteurs de Livret A en France. De quoi provoquer des préoccupations logiques et légitimes. Mais comment expliquer cette décision en pleine crise financière ?

On rappelle que le Gouvernement veut faire des économies. 10 milliards, très exactement, en 2024. Et, malheureusement, cela touche directement le compte en banque des Français. Comment ? Via la suppression de certaines aides pourtant importantes.

Par exemple, la prime carburant devait revenir en cas d’augmentation du prix de l’essence. Mais, et c’est officiel, elle ne verra finalement jamais le jour. Le Livret A reste, malgré tout, un placement intéressant, surtout du fait de sa facilité d’utilisation. 

Vous aimez ? Partagez !