Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes: attention à l’amende et retrait de points à cause de vos feux de votre véhicule

Automobilistes: attention à l’amende et retrait de points à cause de vos feux de votre véhicule

Les automobilistes doivent savoir utiliser les feux de leur véhicule. Sans quoi, ils risquent de recevoir une lourde amende.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les phares des véhicules automobiles jouent un double rôle crucial. En effet, ils permettent non seulement de voir la route, mais également d’être repéré par les autres automobilistes et les piétons.

Feux de croisement, feux de route, feux de position et feux de brouillard… Les automobilistes doivent les utiliser de manière appropriée en fonction des conditions de conduite. Toute négligence ou mauvaise utilisation de ces dispositifs constitue une violation du Code de la route, passible de sanctions sévères.

Ce que dit la loi concernant les feux pour les automobilistes

Selon l’article R416-11 du Code de la route, « Le fait, pour tout conducteur d’un véhicule à moteur, de circuler la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, sans éclairage ni signalisation en un lieu dépourvu d’éclairage public, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. »

Le défaut d’utilisation ou la mauvaise utilisation des feux d’un véhicule motorisé peut entraîner un retrait de 4 points sur le permis de conduire et une amende de 135 €. Les sanctions comprennent également une amende minorée de 90 €, une amende majorée de 135 € et même une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à trois ans.

À voir La raison impensable de ce PV de 135 € pour tous les automobilistes sur la route

Les automobilistes doivent donc utiliser les feux quand la situation l’exige. Et ils doivent aussi choisir les bons feux.

Feux de croisement : bien comprendre leur utilisation

Les feux de croisement, souvent appelés « codes », remplissent une double fonction d’éclairage de la route et de signalisation aux autres usagers. Ils offrent une visibilité d’environ 30 mètres devant le véhicule. De plus, leur orientation est vers le sol pour éviter d’éblouir les conducteurs venant en sens inverse.

Les automobilistes peuvent utiliser les feux de croisement en agglomération, sur route et sur autoroute, de jour comme de nuit. En cas de mauvaise visibilité due aux conditions météorologiques ou lorsque vous traversez un tunnel, leur usage est également requis.

Il est important de passer des feux de route aux feux de croisement lorsqu’on croise d’autres automobilistes pour éviter de les éblouir.

Automobilistes : vérifiez régulièrement vos feux de voiture

La sécurité routière recommande de vérifier régulièrement l’état de tous les feux de son véhicule, y compris les feux de croisement. Un contrôle simple consiste à allumer les feux et à sortir du véhicule pour vérifier leur bon fonctionnement.

À voir De nombreux automobilistes sont victimes de cette fraude virulente sur les routes des vacances

En cas de dysfonctionnement, il est possible de remplacer soi-même les ampoules défectueuses, à condition de disposer des ampoules appropriées. En cas de défaut d’éclairage, les automobilistes s’exposent à une amende forfaitaire de 68 €.

Cette vérification doit s’inscrire dans un bilan régulier que les automobilistes font concernant leur véhicule. De la même manière qu’ils vérifient l’état des pneus, ils ne doivent pas faire l’impasse sur les feux.

Ces derniers participent grandement à assurer leur sécurité sur les routes. Les amendes, ce n’est pas le pire pour eux. C’est de perdre la vie à cause de feux défectueux ou d’une mauvaise utilisation de ces derniers. Alors, soyez responsables quand vous conduisez pour vous protéger. Et pour protéger les autres usagers de la route, bien évidemment.

Vous aimez ? Partagez !