Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : la démarche impérative à ne pas manquer pour conserver vos droits Agirc-Arrco

Retraite : la démarche impérative à ne pas manquer pour conserver vos droits Agirc-Arrco

L’Agirc-Arrco met en garde les retraités, ils doivent impérativement avoir les bons réflexes pour ne pas se retrouver léser.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les affiliés de l’Agirc-Arrco doivent faire attention concernant leur retraite complémentaire. En effet, l’organisme regrette une certaine passivité de la part des Français. Alors, dans un communiqué datant de la fin de l’année dernière, elle encourage les adhérents à adopter une pratique cruciale pour garantir leurs droits à la retraite.

Cette initiative de l’Agirc-Arrco découle d’une observation simple. De nombreux Français ne sont pas assez entreprenants en ce qui concerne la planification de leur retraite.

Retraite complémentaire : une campagne de sensibilisation

La campagne de communication lancée le 6 novembre 2023 par le régime de retraite complémentaire vise à inciter « les actifs, même les plus jeunes, à surveiller régulièrement leur parcours professionnel » dans l’intérêt de leurs droits.

Cette recommandation de l’Agirc-Arrco concerne tous ses affiliés. Elle souligne l’importance de consulter régulièrement son relevé de carrière sur le site officiel espace-personnel.agirc-arrco.fr.

À voir Retraites Agirc-Arrco : ce service gratuit qui va faciliter la vie de ces retraités, comment en profiter

L’organisme encourage les adhérents à faire de cette vérification une habitude en utilisant le service « Ma carrière en un coup d’œil ». Ce service est disponible dans chaque espace personnel sur le site ou sur l’application mobile Mon compte retraite.

Le relevé de carrière offre une vue d’ensemble des droits acquis depuis le début de la carrière dans tous les régimes de retraite obligatoires, qu’ils soient salariés ou non-salariés, de base ou complémentaires, selon les précisions de l’Agirc-Arrco.

Retraite complémentaire : partir à la chasse aux erreurs

En cas de découverte d’incohérence, l’adhérent doit déposer une réclamation auprès de sa caisse de retraite. Les coordonnées figurent sur le relevé. Ce service d’assistance est disponible à tout moment de la carrière, sans limite d’âge. Des erreurs peuvent en effet se glisser dans le relevé de carrière. Et comme elles ne sont pas sans conséquence, vous devez vite les signaler.

Julien Cérioli, expert en gestion de carrière à l’Agirc-Arrco, souligne dans le communiqué l’importance de cette vérification régulière de la carrière. Il la compare à la vérification du montant des impôts. Il ajoute, en outre, que cette vérification est particulièrement pertinente pour les périodes anciennes, notamment pour vérifier l’enregistrement des périodes de longue maladie ou de chômage.

Agir rapidement pour identifier les erreurs permet à la caisse de retraite de les traiter plus efficacement. Or, cela accélère le processus de traitement des dossiers complets.

À voir Bonne nouvelle pour les retraites : la date prévue de l’augmentation des pensions

Des millions de Français concernés

Enfin, le communiqué met en lumière le fait que plus de 9 millions de personnes disposent actuellement d’un compte personnel sur le site de l’Agirc-Arrco. Cela représente tout de même près de 4 salariés du secteur privé sur 10. Ce chiffre est en augmentation de 14 % par rapport à 2022.

La planification de la retraite ne doit pas être reportée au dernier moment. Tout au long de la vie professionnelle, il est essentiel de vérifier que le relevé de carrière est exempt d’erreurs ou d’omissions.

C’est très important car ces dernières pourraient affecter le montant de la pension.

Ce processus, bien qu’un réflexe à prendre, peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie après la retraite. Il est donc essentiel de l’avoir très vite. Même dès le début de sa carrière. 

Vous aimez ? Partagez !