Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   L’astuce à connaître pour augmenter votre pension de retraite de 200 € par mois

L’astuce à connaître pour augmenter votre pension de retraite de 200 € par mois

Une aide permet aux Français en difficulté à la retraite de mieux vivre chaque mois. Pourtant, ils sont nombreux à l'oublier.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Lorsque la retraite approche, tous les Français n’ont pas le même sentiment. Certains attendent cette nouvelle étape avec impatience. Ils sont heureux de pouvoir se reposer et de profiter de ce temps libre. Pour d’autres, c’est la crainte et la peur qui prennent le dessus. Pourquoi ? Car ils ont peur de voir leur niveau de vie baisser. Et oui, tout le monde n’a pas la chance d’avoir une pension confortable.

Heureusement, il existe des solutions pour augmenter les revenus. Or, et curieusement, l’une d’elle, sans doute la plus intéressante, ne trouve pas preneur. En effet, des centaines de milliers de Français choisissent de s’en passer. Pourtant, elle permet, en moyenne, de gagner plus de 200 supplémentaires chaque mois. 

L’ASPA : une aide intéressante pour les retraités modestes

L’aide dont nous parlons est l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Certains connaissent encore cette aide sous le nom de Minimum Vieillesse. C’est la même allocation, seul le nom change.

Ainsi, l’ASPA est une aide que tout le monde connaît, ou presque. Pour autant, son taux de non-recours est impressionnant. En effet, 60% des retraités qui remplissent les conditions n’en font pas la demande. 

À voir Retraités : bonne nouvelle concernant votre pension, les Français concernés

Ce constat est d’autant plus frappant lorsque l’on sait que près de 321 000 retraités en France sont éligibles à cette aide, mais ne font pas de demande. Pourtant, l’ASPA pourrait fournir une aide mensuelle moyenne de 205 euros, une somme significative pour les seniors aux revenus modestes. 

En outre, pour vous convaincre d’autant plus, l’ASPA profite d’une revalorisation de 5,3% depuis le 1ᵉʳ janvier 2024. Ainsi, son montant maximum est de 1 012,02 euros par mois pour une personne seule. Il monte à 1 571,20 euros pour un couple. Pour être éligible, il faut avoir plus de 65 ans, résider en France et respecter les plafonds de revenus établis.

Faire une demande d’ASPA

Les retraités peuvent faire une demande d’ASPA auprès de leur caisse de retraite ou de la Mutualité sociale agricole (MSA) en utilisant les formulaires Cerfa disponibles en ligne. On vous déconseille de faire la demande après votre départ à la retraite. Préparez les documents pour envoyer le dossier rapidement. Le traitement de ce dernier n’en sera que plus rapide.

Si l’ASPA ne convient pas, d’autres aides financières sont disponibles, telles que le minimum contributif ou diverses aides au logement, qui peuvent également contribuer à améliorer la situation financière des retraités. 

Par exemple, vous pouvez combiner le minimum contributif avec l’ASPA pour optimiser les avantages, tandis que les aides au logement peuvent aider à réduire les charges mensuelles.

À voir Retraite : ces nouveaux services en 2024 vont vous faciliter la vie et vos démarches

Pourquoi les retraités boudent-ils l’ASPA ?

Le faible taux de recours à l’ASPA peut s’expliquer non seulement par une méconnaissance de son existence ou de son fonctionnement, mais aussi par le fait que cette aide est récupérable sur la succession. 

Ainsi, certains retraités peuvent hésiter à la demander afin de ne pas réduire l’héritage de leurs enfants. Cependant, il est essentiel d’améliorer la communication sur l’existence de ces aides et de rappeler aux bénéficiaires potentiels qu’il est souvent nécessaire de faire une demande pour pouvoir en bénéficier, même si les conditions sont remplies.

Vous aimez ? Partagez !