Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette amende salée pour les automobilistes qui font cela dans leur voiture avec des enfants

Cette amende salée pour les automobilistes qui font cela dans leur voiture avec des enfants

Avoir un enfant dans une voiture ajoute des responsabilités au conducteur. Voilà pourquoi, il existe des amendes salées liées à leur présence.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Une fois en voiture, le conducteur s’expose à de nombreuses sanctions et amendes en cas de comportement non conforme. En effet, de nombreuses lois existent afin de limiter les risques d’accident et de protéger les usagers de la route. Les automobilistes doivent respecter plusieurs règles de conduite qu’ils peuvent parfois ignorer. La présence d’enfant implique de redoubler de vigilance.

En effet, la loi se montre particulièrement dure dans la protection des enfants. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, plusieurs codes régissent ces règlements en voiture. En effet, en dehors du Code de la route, les automobilistes doivent en obéir à d’autres. Leur infraction peut mener à des amendes très salées. Voyons cela de plus près.

Le surnombre d’enfants en voiture

Les lois qui régissent la conduite de voiture en présence d’enfants existent pour leur sécurité, leur bien-être et leur santé. Autrefois, on pensait qu’un adulte équivalait à deux enfants. Cette logique découlait peut-être du fait qu’un enfant prenait moins de place.

Pourtant, aujourd’hui, la loi parle autrement. Chaque passager doit avoir sa ceinture. Autrement, une amende vous attend.

À voir Cette obligation que peu de passagers en voiture respectent, or l’amende est colossale

Cette amende liée au surnombre peut coûter cher en numéraire et peut mener au retrait du permis de conduire. En effet, l’infraction implique le défaut de ceinture, le surnombre et le transport en surnombre pour le conducteur. Parents de 4 enfants, vous voilà avertis afin de prendre les mesures adéquates.

L’attache des enfants en voiture

Transporter un enfant en voiture implique l’utilisation de matériel destiné à cet effet. Y faire défaut expose le conducteur à des amendes.

Le siège enfant doit, de ce fait, convenir à l’âge et la corpulence de l’enfant. Plusieurs types de sièges existent afin d’apporter confort et sécurité à l’enfant. La manière dont on place l’enfant doit aussi se faire avec vigilance.

Les enfants doivent aussi avoir dos à la route, jusqu’aux alentours de 6 mois. Par la suite, même s’ils font face à la route, on doit les attacher correctement.

Le fait de se dérober à ces règles conduit à payer une amende. Ce défaut d’attache se chiffre à 135 euros par enfant et l’amende dépend du nombre d’enfants à bord concernés.

À voir Cet objet du quotidien doit être banni de votre voiture cet été au risque d’explosion

Cette règle peu respectée

Dans les années 70, fumer en voiture s’apparentait à la mode. Aujourd’hui, fumer en conduisant peut mener à une amende. En effet, le Code de la route exige que les deux mains du conducteur restent sur le volant.

Fumer ne permet pourtant pas ce geste et peut devenir un objet de sanction. La cigarette gêne, bien sûr, les gestes du conducteur.

La loi n’interdit pas de fumer dans sa propre voiture. Elle essaie de réduire les risques que peut entraîner une cigarette au volant. En ce sens, la fumée peut constituer un obstacle à une conduite sécuritaire en réduisant la visibilité. Vous pouvez donc vous faire verbaliser par la présence de cigarette entre vos mains.

Fumer en voiture avec des enfants

Fumer en voiture avec des enfants constitue une entrave au code de la santé. La voilà la faute grave !

Les conducteurs et même les autres passagers doivent adopter un comportement qui ne met pas en danger l’enfant. Le tabagisme passif constitue un acte grave. Fumer devant un enfant en voiture coûte entre 125 et 750 euros d’amende.

Vous aimez ? Partagez !