Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes, attention à l’amende si vous n’avez pas cet équipement cet hiver dans votre véhicule

Automobilistes, attention à l’amende si vous n’avez pas cet équipement cet hiver dans votre véhicule

Pendant l’hiver, de nombreuses règles s’imposent aux automobilistes pour réduire les accidents de la route, notamment l’utilisation de cet équipement.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’hiver est là, et avec lui, son lot de dangers sur les routes. Neige, verglas, brouillard… autant de facteurs qui rendent la conduite plus périlleuse et qui exigent des automobilistes une vigilance accrue. Mais ce n’est pas tout.

Une nouvelle réglementation impose aux conducteurs de certains départements. Ceux qui ne respectent pas cette obligation s’exposent alors à une lourde sanction financière. On vous explique tout dans cet article.

Les risques de la conduite hivernale

Les premiers flocons qui tombent sont source de réjouissance pour petits et grands. Mais l’hiver ne rime pas toujours avec la joie et les jeux de boules de neige. En effet, la saison apporte son lot de difficultés, notamment liées aux conditions de circulation. Par conséquent, les automobilistes doivent rester prudents.

« Lors d’une journée ordinaire, nous enregistrons environ 500 sinistres. Quand on est surpris par un changement des conditions météo, le nombre de déclarations peut doubler », explique le responsable Sinistres Véhicules automobiles chez AXA, Patrick Villiger.

À voir Automobilistes : l’astuce qui permettrait de garder vos points en cas d’excès de vitesse

Les automobilistes doivent aussi faire face à une mauvaise visibilité sur la route. Le brouillard est donc dans la liste des sources de danger. « La pluie, la neige et le brouillard réduisent l’adhérence sur la chaussée et limitent fortement la visibilité », déclare l’expert en sécurité routière auprès du Midi Libre.

L’indispensable pour une meilleure sécurité

Avec l’hiver, les routes se transforment en véritables pièges pour les conducteurs. Route sèche, humide, mouillée, enneigée, verglacée… Les conditions de conduite varient selon les jours et les régions, mais la température reste basse. C’est pourquoi il est indispensable de choisir des pneus qui conviennent à la saison.

Pourtant, beaucoup d’automobilistes négligent cette précaution et se retrouvent en difficulté lors des premières chutes de neige. En effet, la conduite inadaptée n’explique pas tout ! La qualité des pneus joue un rôle majeur dans la sécurité sur les routes en hiver.

Les pneus hiver sont spécialement conçus pour offrir une meilleure adhérence et une meilleure tenue de route dans des conditions hivernales. Qu’il y ait de la neige ou pas sur la route. Ils se reconnaissent à leur marquage spécifique : M+S et/ou 3PMSF, qui figure sur le flanc du pneu.

Les pneus hiver ne sont plus une simple recommandation. Ils représentent aussi une obligation légale dans plusieurs départements en France. Cette règle date de novembre 2022. Chaque année, un décret entre en vigueur pour rappeler aux automobilistes cette obligation.

À voir Automobilistes : zoom sur ce que vous pouvez faire ou non en voiture pour éviter les amendes

Gare aux amendes pour les automobilistes

Depuis le 1er octobre, les pneus hiver sont obligatoires dans 4 320 communes de 48 départements en zones de montagne. Cette mesure, qui vise à renforcer la sécurité routière en hiver, s’appliquera jusqu’au 31 mars 2024.

L’an dernier, les autorités avaient fait preuve de clémence envers les automobilistes qui n’avaient pas respecté cette obligation. Mais cette année, ils devront s’acquitter d’une amende de 135 euros en cas de contrôle. Cette règle s’applique aux voitures, aux camionnettes, aux 4×4, ainsi qu’aux camping-cars. Les touristes qui empruntent ces routes doivent aussi se conformer à cette exigence.

Les pneus quatre saisons sont également acceptés, à condition qu’ils portent le marquage « 3PMSF », qui garantit leur performance sur la neige et le verglas.

Vous aimez ? Partagez !