Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Jusqu’à 1 000 euros par mois : l’astuce magique pour augmenter vos revenus à la retraite

Jusqu’à 1 000 euros par mois : l’astuce magique pour augmenter vos revenus à la retraite

En plus de vos pensions de retraite, il est tout à fait possible de toucher un revenu mensuel jusqu’à 1 000 euros par mois, grâce à cette astuce.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Face à la crise et à l’inflation, les retraités français voient leur pouvoir d’achat s’effriter. Pour maintenir leur niveau de vie, ils doivent trouver des solutions pour augmenter leurs revenus. Parmi les options possibles, il y en a une qui se démarque. Explications.

L’inflation, le cauchemar des retraités

L’inflation se définit comme la hausse généralisée et durable des prix des biens et des services. Elle entraîne, par conséquent, une perte de valeur de la monnaie et donc du pouvoir d’achat des ménages. Ce phénomène touche particulièrement les retraités. En effet, leurs pensions de retraite ne suivent pas l’évolution des prix.

Cette situation est d’autant plus préoccupante que les séniors doivent faire face à des dépenses importantes. Par exemple, le logement, la santé, l’alimentation ou les loisirs.

Pour ne pas voir leur niveau de vie se dégrader, ils doivent alors trouver des moyens de compléter leurs revenus. Certains optent pour le cumul emploi-retraite, d’autres pour la réduction de leurs dépenses. Mais il existe une autre solution, plus avantageuse : investir dans l’immobilier.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Un placement fiable et rentable pour les retraités

L’immobilier est un placement qui présente de nombreux atouts pour les retraités. D’abord, il offre une sécurité, car la valeur des biens immobiliers est relativement stable dans le temps.

Ensuite, il a une meilleure rentabilité, car il permet de percevoir des revenus réguliers sous forme de loyers. Enfin, il offre une fiscalité avantageuse. En effet, il existe des dispositifs qui permettent de réduire ses impôts, comme le Pinel, le Malraux ou le Denormandie.

Toutefois, investir dans l’immobilier n’est pas sans contraintes. Il faut disposer d’un apport personnel, contracter un crédit, choisir un bien de qualité, trouver un locataire, gérer les travaux, les charges, les impayés, etc. Autant de tâches qui peuvent être fastidieuses et stressantes pour une personne à la retraite.

Heureusement, il existe une alternative qui permet d’investir dans l’immobilier sans les inconvénients de la gestion locative : les SCPI de rendement.

Un large choix de biens pour les retraités

Une SCPI, ou société civile de placement immobilier, est une structure qui collecte l’épargne des particuliers. Elle l’investit ensuite dans un portefeuille de biens immobiliers, principalement professionnels (bureaux, commerces, entrepôts, etc.).

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Les épargnants deviennent ainsi associés à la SCPI. En retour, ils perçoivent des revenus proportionnels à leur part du capital. Ces revenus proviennent des loyers versés par les locataires des biens immobiliers détenus par la SCPI.

Les SCPI de rendement sont des SCPI qui visent à offrir un rendement élevé à leurs associés. Pour cela, elles sélectionnent des biens immobiliers de qualité, situés dans des zones dynamiques et attractives.

Elles ont aussi l’avantage de permettre aux retraités d’investir dans l’immobilier sans avoir à se soucier de la gestion locative. En effet, c’est la SCPI qui assure la gestion.

Jusqu’à 1000 euros d’intérêts par mois

Investir dans les SCPI de rendement peut permettre aux retraités de percevoir un complément de revenu conséquent. Une ressource qui viendra s’ajouter à leur pension de retraite.

Selon la centrale des SCPI, qui publie régulièrement le classement des meilleures SCPI en France, le rendement moyen des SCPI était de 6 % en 2023. Cela signifie qu’un investissement de 200 000 euros dans les SCPI peut rapporter 12 000 euros par an, soit 1000 euros par mois.

Vous aimez ? Partagez !