Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Ces options pour doubler facilement vos trimestres de retraite et partir plus tôt

Ces options pour doubler facilement vos trimestres de retraite et partir plus tôt

Pour certaines personnes, il est difficile de valider une retraite à temps plein. Heureusement, certaines astuces peuvent les aider.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Avant de partir à la retraite, les gens s’inquiètent du montant qu’ils peuvent obtenir. Cela concerne surtout ceux qui ne valident pas assez de trimestres. Malgré tout, ils peuvent aspirer à une meilleure situation s’ils procèdent intelligemment. Il existe effectivement des méthodes capables d’accroître les trimestres. Voici ce qu’il en est !

Des trimestres de retraite à prix réduit !

La première solution pour un meilleur avenir s’adresse à ceux qui ont fait leurs études supérieures. Ces séniors peuvent alors racheter ces nombreuses années et les transformer en trimestres de retraite. Et s’ils se décident dans les 10 ans après avoir obtenu leur diplôme, ils ont droit à une réduction.

Cette méthode permet d’obtenir une meilleure retraite, car le sénior peut racheter 12 trimestres. Ce qui équivaut à une période de 4 ans cotisés. Les salariés du secteur privé, quant à eux, peuvent cotiser de manière indépendante. Ainsi, ils ont de grandes chances de partir plus tôt avec le taux plein.

Une autre option consiste simplement à racheter les trimestres. Dans ce cas-ci, il existe deux choix possibles. La première est le rachat « au titre de taux ». L’opération vise à retirer la décote relative au manque de cotisations.

À voir L’astuce à absolument connaître pour augmenter le montant de votre pension de retraite

Le deuxième type de rachat est celui « au titre de taux et de la durée d’assurance ». Dans les deux cas, le concerné peut racheter 12 trimestres de pension au total. Toute personne âgée entre 20 et 66 ans peut procéder à l’achat.

Des situations particulières peuvent augmenter les trimestres validés

Ceux qui s’occupent de leurs enfants quitte à ne pas travailler bénéficient de trimestres de retraite gratuits. Cela, grâce à l’assurance vieillesse des parents au foyer ou AVPF. Il en va de même pour ceux qui s’occupent d’une personne en situation de handicap.

Dans la même logique, tous les parents obtiennent maintenant des trimestres de pension gratuits. Et ce, même s’il ne s’agit pas de leur propre progéniture ! Une belle initiative venant de l’État en faveur de ces parents qui laissent de côté leur carrière pour s’occuper de leurs enfants.

Si de plus, l’enfant est en situation de handicap, alors le dispositif AEEH vient aider les parents. Là, ils bénéficient d’un trimestre pour 30 mois non travaillés. Les autorités accordent aussi des trimestres en faveur des victimes d’un accident de travail, de chômage, ou de handicap.

Une personne qui a fait au moins 90 jours de Service national obtient aussi des trimestres gratuits. Elle doit juste vérifier que tout est mentionné dans son relevé de carrière. L’attribution des trimestres se fait alors de manière automatique. Le futur retraité n’a pas à se conformer à des démarches administratives en tous genres.

À voir Retraite Agirc-Arrco : les astuces pour éviter les erreurs de calcul de votre pension

Quel montant investir pour une meilleure retraite ?

D’emblée, il faut savoir qu’il n’existe aucun tarif quant au rachat des trimestres. La caisse étudie les dossiers au cas par cas, suivant des critères précis. Néanmoins, le futur retraité doit s’assurer que les autorités détiennent des informations fiables et à jour le concernant.

Dans certaines situations, l’assuré peut bénéficier d’un rabais concernant le rachat de trimestres. Les fonctionnaires, par exemple, ont droit à une réduction de 670 euros par trimestre de retraite. Et ce montant peut même augmenter s’il choisit bien le moment où il effectue l’achat. Le tout, c’est de bien s’informer auprès de la caisse.

Vous aimez ? Partagez !