Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : augmentation de 5% pour les pensions Agirc-Arrco qui font partie de ce cas précis

Retraite : augmentation de 5% pour les pensions Agirc-Arrco qui font partie de ce cas précis

Les Français qui cotisent auprès de l'Agirc-Arrco peuvent bénéficier d'une surcote sur leur retraite complémentaire.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’Agirc-Arrco est responsable de la gestion des régimes de retraite complémentaire pour près de 13 millions de bénéficiaires. Les anciens salariés du secteur privé peuvent bénéficier d’une majoration de 5 % sur leur pension. Pourquoi ? En raison de la présence de leurs enfants. On parle alors de majorations pour enfants ou majoration familiale.

Retraite : profiter de la majoration familiale

Il existe deux catégories de majorations familiales. La majoration pour enfants à charge et la majoration pour les parents d’au moins trois enfants nés ou élevés.

Il est important de noter que la majoration pour enfants à charge ne se cumule pas avec la majoration pour enfants nés ou élevés. Ainsi, le bénéficiaire touche uniquement la plus avantageuse des deux. Les deux parents peuvent bénéficier des majorations sur leur retraite complémentaire et ces avantages s’appliquent également aux pensions de réversion.

Pour pouvoir prétendre à une majoration familiale, il est nécessaire d’avoir élevé ou d’avoir à sa charge un enfant au moment du départ à la retraite complémentaire. Un enfant « né ou élevé » est votre descendant, si vous l’avez recueilli en tant que tuteur, ou si vous l’avez pris en charge éducativement pendant neuf ans avant son 16ᵉ anniversaire, sans être son tuteur légal.

À voir Très bonne nouvelle pour les retraités : cette aide méconnue que vous oubliez de demander

Un enfant à charge est défini comme étant âgé de moins de 18 ans ou âgé de 18 à 25 ans s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi (inscrit à Pôle emploi et non indemnisé) ou invalide, à condition que l’invalidité ait été constatée avant ses 21 ans.

Retraite : le calcul de la surcote

Les majorations pour enfants de l’Agirc-Arrco se calculent sur les droits du salarié. Elles ne tiennent pas compte des éventuels coefficients de minoration définitive. Les majorations pour enfants nés ou élevés ont pour plafond 2 221,34 euros pour les retraites qui prennent effet à partir du 1ᵉʳ novembre 2022. On note cependant une exemption pour ceux nés avant le 2 août 1951. Le montant du plafonnement s’ajuste en fonction de l’évolution de la valeur du point de retraite Agirc-Arrco.

Les règles d’attribution des majorations familiales de l’Agirc-Arrco varient en fonction du régime du bénéficiaire avant la fusion. On vous explique tout ci-dessous.

Les surcotes pour l’Arrco et l’Agirc

Pour les personnes relevant du régime Arrco (salariés cadres et non-cadres), la majoration pour enfants à charge est de 5 % par enfant sur la totalité des droits, tandis que la majoration pour enfants nés ou élevés est de 10 % pour trois enfants si les droits ont été acquis entre 1999 et 2011, et à partir de 2012 pour les droits acquis ultérieurement. En ce qui concerne les droits acquis avant 1999, ce sont les anciens règlements des caisses de retraite qui s’appliquent.

Pour les assurés de l’Agirc, la majoration pour enfants à charge est de 5 % par enfant. Et ce, sur l’ensemble des droits. En ce qui concerne la majoration pour enfants nés ou élevés, elle s’élève à 10 % pour trois enfants et plus. Cependant, uniquement sur les droits acquis à partir de 2012. Pour les droits acquis avant cette date, la majoration est de 8 % pour trois enfants. 12 % pour quatre enfants. 16 % pour cinq enfants. 20 % pour six enfants. Et 24 % pour sept enfants et plus.

À voir Retraite : cette situation unique qui vous permet de partir avant l’âge légal

Vous aimez ? Partagez !