Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Permis de conduire : cette nouvelle mesure qui pourrait tout changer pour les seniors en 2024

Permis de conduire : cette nouvelle mesure qui pourrait tout changer pour les seniors en 2024

Faudra-t-il bientôt passer des visites médicales pour conserver le permis de conduire ? C'est le souhait de certains eurodéputés.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

À l’heure actuelle, le permis de conduire en France est un papier officiel à vie. Depuis l’instauration de la carte, il faut le renouveler tous les quinze ans. Cependant, pour cela, les automobilistes ne doivent pas repasser un examen

Cependant, des personnalités politiques expriment l’idée de remettre en question cette attribution à vie, particulièrement en raison du vieillissement de la population. Elles soutiennent la notion selon laquelle le permis de conduire devrait être mérité tout au long de la vie, suggérant l’introduction d’une visite médicale pour ceux qui souhaitent continuer à conduire à des âges avancés, comme 70 ou 80 ans, voire plus.

Permis de conduire : bientôt des changements ?

Les lois relatives au permis de conduire et à la conduite évoluent chaque année. Récemment, une nouvelle loi a éliminé le retrait de points pour de petits excès de vitesse. Cependant, d’autres propositions de lois suggèrent des changements plus substantiels, notamment l’introduction d’une étape de renouvellement tous les quinze ans, avec l’objectif ambitieux d’atteindre zéro mortalité sur les routes européennes d’ici à 2050.

Cette proposition pourrait entraîner le retrait du permis de conduire pour certains individus, même s’ils ont encore tous leurs points. Certains eurodéputés préconisent des visites médicales obligatoires tous les quinze ans pour maintenir la validité du permis. Pourquoi 15 ans ? Car ils veulent s’aligner sur la durée de validité de la nouvelle carte du permis de conduire.

À voir 3 bonnes nouvelles à découvrir pour tous les automobilistes : les changements essentiels

Cette carte existe depuis 2013. Cependant, les détenteurs de l’ancienne version en papier rose ont jusqu’à 2033 pour effectuer le changement.

Une proposition de loi encore bien floue

Les détails précis de cette proposition européenne demeurent limités, mais le texte suggère la réalisation d’au moins un test de vue, avec la possibilité d’autres tests à la discrétion des États membres.

La députée Karima Delli souligne l’importance de s’assurer que les conducteurs sont aptes à prendre la route, avec la possibilité de refuser le renouvellement du permis en cas d’échec aux tests de vue, d’ouïe ou de réflexes. Il est envisageable que les visites médicales deviennent plus fréquentes à partir d’un certain âge.

Ce débat revoit généralement le jour du fait de certains faits divers. Quand une personne âgée est à l’origine d’un accident de la route, certains estiment que le permis de conduire devrait être retiré à certaines personnes.

Permis de conduire : une certaine incohérence

Bien que la proposition ne soit pas dénuée de logique, on peut malgré tout relever des incohérences.

À voir Permis de conduire : attention à l’amende si vous ne faites pas ce changement avant la date

Des incohérences d’autant plus étonnantes du fait de récents changements dans la loi en France. En effet, depuis 2024, les jeunes de 17 ans peuvent passer leur permis de conduire. Ils n’ont plus à attendre d’atteindre la majorité pour conduire.

C’est étonnant puisque les statistiques montrent que les jeunes sont responsables dans un nombre significatif d’accidents routiers. Ce sont même eux qui en provoquent le plus, et non les seniors. 

En octobre dernier, l’ancien ministre des Transports exprimait son désaccord avec cette proposition de loi. Il soulignait alors que la France ne soutient pas l’idée d’imposer une forme de date de péremption pour le permis de conduire.

Vous aimez ? Partagez !